Une nouvelle utilisation des tickets-restaurant va faciliter leur usage.

Nouvelle utilisation : les tickets-restaurant pourront servir le week-end

13241

Nouvelle utilisation : une mesure d’encouragement pour les tickets-repas

 

Jeudi dernier, pour soutenir et renforcer la reprise d’activité du secteur de la restauration, le Premier ministre a annoncé une nouvelle utilisation des tickets-restaurant. Désormais, on pourra s’en servir le week-end. Alors que jusqu’à présent, le Code du travail l’interdisait. Cette dérogation durera jusqu’au 31 décembre 2020.

 

Une première étape positive

Cette nouvelle utilisation des tickets-restaurant aidera sans doute les restaurateurs à travailler. Cela, dès que leurs établissements auront à nouveau l’autorisation de rouvrir. D’autant plus que le plafond de ces titres-repas va aussi passer de 19 à 38 euros. Comme l’a récemment expliqué Edouard Philippe, cet assouplissement n’est pas anecdotique. En fait, il« […] peut paraître accessoire, mais ça ne l’est pas du tout. » De fait, le Premier ministre pense que cet élargissement « […] va permettre d’accélérer la reprise pour les restaurants dans de bien meilleurs conditions. » Notamment, parce que ces mesures permettront d’utiliser tous les tickets-restaurant dont les Français n’ont pas pu se servir pendant le confinement. Ainsi, ces titres-repas pourront « […] être réinjectés dans l’économie de la restauration ».

A quand l’autorisation de réouverture ?

Une nouvelle utilisation des tickets-restaurant est désormais autorisée.

Une nouvelle utilisation des tickets-restaurant est désormais autorisée.

Indéniablement, l’autorisation d’une nouvelle utilisation des titres-repas est une bonne nouvelle pour la restauration. Cependant, le feu vert du Gouvernement concernant la date effective de réouverture des bars et des restaurants se fait attendre. D’après de nombreuses rumeurs, cette décision majeure pour l‘économie du pays devrait tomber la semaine du 25 mai. Pour les départements classés verts, donc tous à part l’Ile-de-France, la date du 2 juin serait possible.

Un dézonage possible

Pour compléter cette nouvelle utilisation plus souple des tickets-restaurant, leur dézonage géographique augmenterait encore leur usage. De fait, ce dézonage est une cours d’étude. Celle-ci est menée par la Commission Nationale des Titres Restaurant. Cependant, pour le moment, aucune décision officielle n’a encore été prise. Or, une telle extension renforcerait efficacement l’attractivité de ce moyen de paiement. Car à ce jour, ces titres-repas ne sont utilisables que dans le département du siège social de l’entreprise bénéficiaire. Enfin, une législation claire sur leur utilisation possible dans les supermarchés reste à préciser. A l’évidence, permettre que l’intégralité des 38 euros maintenant disponibles soit utilisable pour faire des achats alimentaires encouragerait beaucoup l’usage des tickets-restaurants.




Laisser un commentaire