L'annulation de la braderie de Lille va de nouveau repousser cet événement populaire.

Annulation de la braderie de Lille : la ville repousse encore l’événement

24127

Une fois de plus, cette année, l’annulation de la braderie de Lille a été décidée. Cela, afin de respecter le principe de précaution sanitaire. Comme l’a annoncé mardi dernier Martine Aubry. La maire de la métropole. Par conséquent, cet événement très attendu ne se déroulera pas comme prévu. Les 4 et 5 septembre prochains.

Le choix de la prudence

L'annulation de la braderie de Lille va de nouveau repousser cet événement populaire.

L’annulation de la braderie de Lille va de nouveau repousser cet événement populaire.

Cette décision d’annulation de la braderie de Lille, prise par Martine Aubry, fait suite à une longue réflexion. Celle-ci ayant conduit à une mesure de prudence, plutôt qu’à un retour à la normale. Ainsi, finalement, l’incertitude créée par une circulation possible du virus a engendré un nouveau report. Décidé en accord avec le préfet du Nord-Pas-de-Calais. Une fois encore, cette mesure de précaution privera Lille de l’une de ses manifestations les plus populaires. Un choix difficile, que Martine Aubry a qualifié de « crève-coeur ». Tout en réaffirmant que le contrôle de l’épidémie de Covid devait rester prioritaire. Par ailleurs, la maire a rappelé que le taux actuel des vaccinations demeurait toujours insuffisant. Surtout, face à l’apparition de nouveaux variants du virus. Et des craintes légitimes qu’ils suscitent.

Annulation de la braderie de Lille annulée mais des animations culturelles maintenues

Habituellement, cette immense braderie réunit 10.000 exposants. Ce qui rassemble jusqu’à 2,5 millions de visiteurs. Ce public venant de la France entière. Voire de l’étranger. Cependant, cette année, pour la deuxième fois consécutive, l’annulation de la braderie de Lille empêchera cette grande manifestation. Malgré le succès qu’elle aurait sans doute rencontré. Cela, pour préserver des consignes sanitaires jugées essentielles. Afin de continuer à contenir la pandémie. En revanche, à la place, la métropole organisera une braderie des commerçants. Ainsi qu’une autre opération promotionnelle, consacrée à la bande dessinée. Au Palais des Beaux-Arts. Enfin, pendant ce week-end de septembre, les visiteurs pourront malgré tout profiter sur place de diverses animations culturelles.

  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi l’article du site Lille Actu


Thierry Dulac

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.