Pour renforcer la mobilité verte, de nouveaux bus à hydrogène vont circuler dans l'agglomération d'Auxerre.

Nouveaux bus à hydrogène à Auxerre, la ville renforce sa mobilité verte

25765

Depuis ce jeudi 9 septembre, cinq nouveaux bus à hydrogène, commandés par la région Bourgogne Franche-Comté, sont entrés en fonction à Auxerre. Une mise en service assurée par l’exploitant Transdev. Ainsi, le trajet de ces véhicules moins polluants s’effectue maintenant sur la ligne 1. Celle-ci desservant en priorité la gare SNCF, le centre-ville et la zone commerciale des Clairions.

Une première phase expérimentale

Pour renforcer la mobilité verte, de nouveaux bus à hydrogène vont circuler dans l'agglomération d'Auxerre.

Pour renforcer la mobilité verte, de nouveaux bus à hydrogène à Auxerre.

 

Avant d’être mis en circulation, ces nouveaux bus à hydrogène, destinés à remplacer les bus diesel actuels, ont d’abord subi des tests sans passagers. Cela, depuis le 1er septembre. Etant donné que cette phase d’expérimentation a donné toute satisfaction, ces cinq bus ont commencé leur service à Auxerre. Sur place, ils doivent apporter une nouvelle solution favorable à l’environnement aux voyageurs de l’agglomération, lorsqu’ils utilisent les transports urbains.

En pratique, ces nouveaux bus relieront la gare SNCF à la zone commerciale des Clairions. Par la suite, si cette expérience en faveur de l’hydrogène satisfait toutes les attentes locales, des trains fonctionnant avec cette technologie pourraient aussi entrer en service dès 2024. Dans la région auxerroise, ils devraient être commandés par le constructeur Alstom. Leur parcours aurait alors lieu entre Laroche-Migennes et Auxerre. Après ces premiers bus à hydrogène mis en circulation sur le réseau « Léo », Auxerre a aussi inauguré ce 13 octobre une station à hydrogène. Dorénavant, celle-ci est accessible sur l’avenue de la Turgotine.

La ville d’Auxerre acquisition de nouveaux bus à hydrogène

Désormais, en pratique, ces cinq nouveaux bus à hydrogène devront respecter une fréquence de passage de quinze minutes. Sur une plage horaire qui s’étendra entre 6 heures du matin et 21 heures. Ainsi, sur une année, cette nouvelle exploitation devait représenter environ 500.000 trajets. Soit, plus de 200.000 kilomètres effectués. Au total, le budget de ces cinq bus à hydrogène représente pour la ville une enveloppe de 3,7 millions d’euros. Ensuite, en cas de succès, cinq autre véhicules similaires devraient bientôt venir renforcer cette flotte, moins polluante que l’ancienne. En effet, à l’avenir, Auxerre souhaite pouvoir décarboner ses transports urbains de façon efficace.



Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.