Logements vacants : Lorient veut réduire ses habitats inoccupés

Logements vacants : Lorient veut réduire ses habitats inoccupés

20517

Un programme d’amélioration de l’habitat privé va bientôt intégrer 25 communes de l’agglomération. L’un de ses objectifs sera de réduire le nombre des logements vacants à Lorient. Notamment, en analysant les motifs de ces inoccupations.

Connaître les causes d’habitats vides

Pour réduire ses logements vacants, Lorient lance un vaste programme de rénovation.

Pour réduire ses logements vacants, Lorient lance un vaste programme de rénovation.

A ce jour, une précédente étude de Lorient Agglomération a estimé que son territoire comporterait plus de 8.000 logements vacants. Soit environ 7 % de son parc immobilier privé. Désormais, afin de limiter l’inoccupation de ces logements, la collectivité va lancer une étude pour connaître les causes de ces habitats vides. Cela, afin de pouvoir en réutiliser une partie, après rénovation. Sur 25 communes, Lorient sait déjà que la proportion de ces logements vides est inégale. Par ailleurs, cette initiative pourra aussi aider à limiter l’artificialisation des sols de l’agglomération. Celle-ci étant nuisible pour ses terres agricoles. Ensuite, grâce à ce Programme, Lorient pourra sans doute accueillir une nouvelle population. En grande partie moins âgée.

Une vaste étude de terrain

Cette étude portant sur les logements vacants de Lorient aura pour but de rendre plus pertinent le Programme immobilier qui a actuellement commencé sur place. Celui-ci devant durer jusqu’en 2022. Ainsi, il devrait permettre de créer environ 1.100 logements supplémentaires par an. Dont 180 logements à prix modérés, et 300 de nature sociale. Pour mener à bien cette étude, à partir de données concrètes, tous les propriétaires d’appartements et pavillons privés recevront un questionnaire. Afin de savoir pourquoi ils sont vides aujourd’hui. Ces envois s’effectueront d’avril à juillet 2021. La communauté d’agglomération Lorient Agglomération a précisé que tous ces questionnaires resteront anonymes. Par conséquent, leur traitement sera confidentiel.

Réduire le nombre des logements vacants

Cette étude sera menée en collaboration avec l’Association ADIL 56, l’Agence Départementale pour l’Information sur le Logement. Par la suite, les conclusions de cette enquête serviront à un bilan, qui sera publié au cours de l’automne prochain. A partir de cette analyse, les élus locaux pourront établir les actions nécessaires sur Lorient. Cela, afin de réduire le nombre des logements inoccupés dans l’agglomération. Ce qui aidera à redynamiser les commerces locaux et la fréquentation des établissements scolaires. Ainsi, cette action globale s’inscrira dans le cadre d’un vaste Programme immobilier pour améliorer l’habitat local. Celui-ci devrait se dérouler entre 2023 et 2028.