La ligne Celtic Interconnector : un projet d’échange d’électricité entre la Bretagne et l’Irlande

2313

Prochainement, la ligne Celtic Interconnector qui doit relier la Bretagne à l’Irlande devrait permettre d’acheminer de l’électricité. Cependant, l’enquête publique qui doit valider ce projet restera ouverte jusqu’au 11 janvier 2022. Ce chantier sous-marin est censé commencer environ dans un an. Cette réalisation d’un coût d’environ 950 millions d’euros donnera naissance à une ligne de près de 580 kilomètres de long.

Une ligne opérationnelle en 2027

La ligne Celtic Interconnector devrait bientôt permettre d’échanger de l'électricité entre la Bretagne et l’Irlande

La ligne Celtic Interconnector devrait bientôt permettre d’échanger de l’électricité entre la Bretagne et l’Irlande

Dans une très large portion, la ligne Celtic Interconnector passera sous la mer. Cela, sur une distance d’environ 500 kilomètres. Très précisément, entre la commune de Landerneau, dans le Finistère, et le comté irlandais de Cork. Entre autres avantages, cette réalisation technique permettra de mettre enfin un terme à l’isolement électrique actuel de l’Irlande. Celle-ci n’étant jusqu’à présent reliée au continent européen que par le canal de la Grande-Bretagne. Si les délais prévus pour ce vaste chantier sont respectés, le lancement prévu des travaux devrait s’amorcer au plus tard début 2023. Une fois que le Réseau de Transport d’Electricité français sera en complet accord avec le réseau irlandais EirGrid. Ainsi, cette nouvelle ligne électrique pourrait être opérationnelle dès 2027.

Maintenir des échanges d’une puissance constante

Pour réduire toute perte d’électricité, cette ligne fonctionnera en courant continu. De façon à pouvoir maintenir une puissance constante de 700 MW. Cependant, pour garantir une sécurité maximale entre les deux pays, deux stations de conversion terrestres sont déjà prévues. Leur rôle sera de transformer le courant continu en courant alternatif, pour maintenir la pleine fiabilité du réseau. Notamment au moment des pics de consommation qui surviennent habituellement en hiver. Parallèlement à cette ligne, les échanges d’énergie entre la France et l’Irlande continueront d’avoir lieu. Cela, en utilisant d’autres ressources, issues des énergies renouvelables ou de centrales nucléaires.

 La ligne Celtic Interconnector : favoriser les échanges énergétiques en Europe

Actuellement, en Europe, une dizaine de projets similaires à Celtic Interconnector sont à l’étude. Tous vont dans le sens du Plan Climat Energie que la France souhaite mettre en place à court terme. Cela, de façon à pouvoir doubler dès 2035, voire avant, les capacités d’échanges énergétiques entre les différents pays européens.



Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.