Cropped La Modernisation Du Re Seau E Lectrique Franc Ais Ne Cessitera Dimportants Investissements

Modernisation électrique : elle nécessitera 33 milliards d’euros

4847

Modernisation électrique : une facture conséquente

Le Réseau de Transport d’Electricité vient de publier sa stratégie pour optimiser le réseau français d’ici 2035. Son Schéma Décennal de Développement du Réseau prévoit une modernisation électrique globale. Son budget est de 33 milliards d’euros.

Une restructuration nécessaire 

Dans les prochaines années, le réseau électrique français devra évoluer. Pour cela, en 2035, sa modernisation électrique intégrera plus d’énergies renouvelables. Celles-ci s’associeront à l’énergie nucléaire. Pour le moment, le projet d’un partage équitable entre ces deux modes de production a été repoussé. A l’origine, il était prévu pour 2025. En effet, passer d’une production d’énergie à une autre nécessitera des adaptations plus longues que prévu. Néanmoins, la fermeture progressive de quatorze réacteurs nucléaires reste d’actualité. Pour assurer cette mutation, le Réseau de Transport d’Electricité a prévu une enveloppe globale de 33 milliards d’euros. Ce budget permettra de respecter la future Programmation Pluriannuelle de l’Energie. Une modernisation électrique qui sera donc en phase avec les mix énergétiques des pays voisins.

Utilisation des structures existantes

Pour moderniser son réseau électrique, la France mise sur un mix énergétique.

La modernisation électrique du réseau français nécessitera une enveloppe de 33 milliards d’euros.

Pour réussir, la modernisation électrique prévue devra abondamment utiliser les lignes existantes. Cependant, un important raccordement avec les parcs éoliens maritimes aura lieu. A lui seul, il devrait coûter 7 milliards d’euros. A ce jour, le coût de l’énergie reste une préoccupation majeure des Français. Pour preuve, elle est souvent à l’origine de tensions sociales. Pour tranquilliser les consommateurs, qui redoutent une future hausse de leur facture d’électricité, la modernisation électrique du réseau français reste essentielle. Néanmoins, cette évolution imposera une refonte des infrastructures actuelles. Elle s’appliquera au transport et à la distribution électriques. En respectant les recommandations du Schéma Décennal de Développement du Réseau, il faudrait prévoir « 2 milliards d’euros par an dans la prochaine décennie ». Un budget qui devrait ainsi garantir un fonctionnement optimal du réseau. Aujourd’hui, il coûte environ 1,3 milliard d’euros.

Des frais à relativiser

Pour mieux estimer l’effort financier qui permettra la modernisation électrique du pays, il faut comparer la situation de la France avec celle de l’Allemagne. De fait, le coût de ces améliorations sera moins élevé dans l’Hexagone. En effet, alors que les Allemands prévoient une enveloppe de 60 milliards d’euros sur 10 ans, celle de la France ne sera que de 21 milliards. Cette différence s’explique par le fait que l’Allemagne a renoncé à la technologie nucléaire. Ainsi, son choix stratégique a rendu plus complexe sa transition énergétique. En évitant cette situation, la France devrait se donner ainsi les moyens d’atteindre ses objectifs de modernisation électrique d’ici 2035. Maintenant, la Commission de Régulation de l’Energie va étudier le projet présenté dans le Schéma Décennal de Développement du Réseau.




Laisser un commentaire