L'évolution de TousAntiCovid pourrait en faire une application plus utile

L’évolution de TousAntiCovid : l’application devient de plus en plus utile

17956

L’évolution de TousAntiCovid : de nouvelles fonctions possibles. Pour rendre plus utile son application mobile de traçage des contacts, le Gouvernement est en train de réfléchir à l’évolution de TousAntiCovid. Cela, via un projet de décret. Celui-ci pourrait notamment permettre d’utiliser, grâce à l’application, de nouveaux QR codes. Placés à l’entrée de certains lieux clos. Evalués comme étant à risque.

Une nouvelle pratique préventive ?

le QR code marque une évolution de TousAntiCovid

L’évolution de TousAntiCovid pourrait bientôt se mettre en place, avec de nouvelles fonctions.

Ainsi, le fait de scanner un QR code devant un lieu clos pourrait ensuite permettre d’accéder à certaines informations sanitaires stockées dans un serveur dédié dans le but d’informer l’utilisateur de cette fonction au cas où il aurait côtoyé une personne diagnostiquée positive au coronavirus. Cependant, l’exécutif ne devrait pas rendre obligatoire l’usage de ces QR codes. De fait, le ministère de la Santé ne s’est prononcé sur l’évolution de TousAntiCovid.

De nouveaux usages possibles

Parmi les nouveaux usages prévus de TousAntiCovid, l’un d’eux concernerait ses notifications. En effet, toute personne ayant reçu une notification pourrait bientôt devenir prioritaire pour effectuer un test car elle serait alors considérée à risque en tant que personne contact. Donc, elle serait traitée de la même façon qu’un patient diagnostiqué par un médecin traitant, afin de bénéficier, selon le site du ministère de la Santé, d’un « […] examen de dépistage dans des conditions de réalisation prioritaire en tant que personne contact. »

Des analyses de données prévues

Depuis peu, le ministère de la Santé a cessé de parler d’une date butoir pour fournir un bilan sur le fonctionnement de StopCovid ni sur celui de TousAntiCovid. Ainsi, il est difficile de connaître les statistiques exactes concernant leur usage respectif car le rapport anciennement prévu a cessé d’être à l’ordre du jour. Néanmoins, ce que l’on sait, c’est que les téléchargements de TousAntiCovid sont très supérieurs à ceux du flop engendré par StopCovid. En effet, ils atteindraient aujourd’hui un total de 42,3 millions. Ce qui aurait entraîné plus de 149.000 notifications. Ce qui a sans doute motivé le projet de l’évolution de TousAntiCovid.

Respecter l’anonymat

Afin de rendre cette collecte de données moins opaque, l’exécutif souhaiterait maintenant l’utiliser tout en respectant le principe d’anonymat, mais en souhaitant une évolution de TousAntiCovid. Cela, dans le seul but de connaître les données de navigation des utilisateurs ainsi que la durée moyenne quotidienne de leurs activations Bluetooth, bien que cette technologie soit peu fiable. Enfin, l’exécutif pourrait vouloir connaître les volumes des contacts que les usagers ont scorés. Cependant, les objectifs réels de ces analyses restent encore à préciser.

Nous vous invitons à lire également notre article sur la disponibilité d’un test Covid ultra rapide

Le Bulletin des Communes vous suggère aussi l’article du site JournalDuNet