Camping-car : des vacances plus mobiles

Camping-car qui roule

Avoir sa petite maison sur roues

Selon une étude conjointe sur le camping-car, réalisée par les sociétés Étude Terrain et Traces TPI, les camping-caristes européens sont une espèce qui est nettement en voie de développement. Alors que la pratique du camping- car était marginale au début des années 90, elle a connu depuis une très forte progression. En 2017, l’Europe rassemblait déjà plus de 1,8 million camping-caristes fervents, aux profils de plus en plus diversifiés.

Le profil français

Camping-car avec sa porte ouverte

Un vehicule convivial

Dans l’Hexagone, un peu plus de la moitié des adeptes du camping-car sont des Français, à hauteur de 54 %. Le pourcentage restant est constitué d’étrangers, mais qui proviennent quasi exclusivement d’Europe. Les trois pays les plus représentés dans cette population touristique sont, par ordre décroissant, l’Allemagne, la Belgique et l’Angleterre. Les adeptes français sont essentiellement des retraités, issus de la classe moyenne, et ils sont âgés en moyenne de 57 ans. Les camping-caristes français totalisent à eux seuls 65 % des nuitées passées en France, contre 35 % pour les clients étrangers. À 67 %, ces voyageurs français se déplacent en couple, et 27 % sont en famille. Ce même pourcentage de 27 % s’applique aux Français qui voyagent avec un animal domestique, celui-ci étant le plus souvent un chien. Enfin, près d’un camping-cariste sur deux, à hauteur de 48 %, est âgé de plus de 60 ans.

Durée moyenne des séjours

Camping-car vu de dos

Un gout de liberte

Pour les vacanciers français, la durée moyenne d’un séjour est d’environ 25 jours, principalement durant les mois de juillet et d’août, ce qui est plus que dans des hébergements fixes. Les activités privilégiées choisies pour se divertir par ce type de voyageurs sont : en priorité les visites culturelles (musées, monuments, lieux patrimoniaux), ensuite la randonnée pédestre, le cyclotourisme et aussi la baignade. Pour 80 % d’entre eux, ils apprécient une fois arrivés à une étape de se rendre dans un office de tourisme, pour obtenir des conseils et des renseignements.

Des dépenses confortables

Le budget moyen quotidien dépensé par près de la moitié des camping-caristes varie entre 30 et 60 euros, pour 43 % d’entre eux. Par ailleurs, ils sont 46 % à aller d’une à trois fois par semaine au restaurant. Ces comportements ont évidemment des retombées commerciales positives pour les communes concernées. Par ailleurs, durant un séjour, les Français consacrent un peu plus de 310 euros à leur budget carburant.

Enfin, pour 44 % des voyageurs étrangers sondés, la France reste leur destination préférée pour effectuer un périple touristique. Ils considèrent à 93 % que la destination française leur procure des vacances totalement réussies.

 

Le Bulletin des Communes suggère aussi : Lire