langres-vacances

Pourquoi la baignade de La Juchère est-elle à nouveau fermée ?

27695

La baignade de La Juchère est fermée. Suite à la forte sécheresse et à l’arrêté préfectoral, un état d’alerte a été établi dans la commune de la Juchère à Villars-Santenoge interdisant la baignade et l’utilisation de l’eau en rivière malgré les nombreux efforts du Pôle d’Équilibre Territorial et Rural de Langres qui n’a pas hésité à déployer les grands moyens pour remettre l’eau en état. En effet, le 25 juillet dernier, le maire de Villars-Santenoge a été obligé de signer et d’annoncer la fermeture des espaces ouverts à la baignade dans cette région, en mettant ainsi fin aux grandes vacances des estivants pendant cette belle saison et avec la forte chaleur.

Pourquoi la baignade de la Juchère est-elle fermée ?

baignade juchere fermeePlusieurs facteurs naturels et humains cumulés sur plusieurs années d’affilée ne peuvent qu’engendrer la sécheresse dont on cite :

  • des températures très élevées ;
  • des records de chaleur battus à travers le territoire français ;
  • une forte évapotranspiration ;
  • une pluviométrie plutôt faible même pendant l’hiver.

Et c’est d’ailleurs la raison principale qui a motivé l’interdiction de la baignade et de l’usage de l’eau des rivières dans la région de la Juchère, une décision soutenue par la préfecture fortement préoccupée par l’état actuel de la nature.

Cela a bien induit à l’application de l’arrêté préfectoral, renforçant les mesures de restriction de l’usage de l’eau dans Villars-Santenoge qui est classé en état d’alerte. En d’autres termes, il est strictement interdit aux personnes fréquentant l’Ource d’y prélever de l’eau, notamment s’il est utilisé pour alimenter le bassin à la baignade.

La fermeture de la baignade à la Juchère encore une fois ! 

Fermeture de l'accès à l'étangCe n’est pas la première fois que la baignade est interdite dans la Juchère, et sitôt ouverte, une deuxième fermeture a très vite été appliquée. En effet, la baignade a été rouverte en début de saison, une activité surveillée du jeudi au dimanche qui a été une nouvelle fois refermée.

Une situation principalement due à la sécheresse ainsi qu’à d’autres problèmes de fuites constatés. Malgré les nombreuses tentatives de réparation et de colmatage ou encore d’autres solutions de remplissage de bassin proposées et mises en œuvre pendant de courtes durées, cela n’a mené à rien et les résultats ont été infructueux, ce qui a mené à la fermeture de la baignade. Une troisième année de fermeture puisqu’il n’est plus question de piocher de l’eau dans l’Ource qui a déjà atteint son débit réservé, seuil sous lequel il n’est plus possible de réaliser de nouveaux prélèvements.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.