Actuellement, l'inquiétude grandit à Marseille, en raison d'une hausse préoccupante des cas de coronavirus.

Inquiétude à Marseille : des restrictions plus sévères envisagées

15465

Inquiétude à Marseille : une situation qui devient préoccupante

Alors qu’une hausse alarmante des infections de Covid se confirme dans la cité phocéenne, l’inquiétude à Marseille grandit. Ainsi, les autorités envisagent des mesures beaucoup plus strictes, pour limiter le nombre des contaminations. Notamment, la fermeture des bars après 20 heures.

Trop de test positifs

Ces derniers jours, la situation sanitaire marseillaise préoccupe beaucoup l’exécutif et les autorités de santé. Au point que l’inquiétude à Marseille pourrait bientôt déclencher des restrictions de déplacements pour ses habitants. En effet, dans le département des Bouches-du-Rhône, on observe depuis trois semaines une nette augmentation des tests positifs. Surtout chez les personnes âgées de 20 à 40 ans. Par conséquent, on redoute qu’une transmission puisse ensuite toucher la tranche des seniors. De fait, sur place, les nouveaux cas de contamination se multiplient. Et les hospitalisations s’intensifient. Y compris en réanimation. D’ailleurs, Olivier Véran et Jean Castex pourraient se rendre à Marseille dès cette semaine. De fait, Christophe Mirmand, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a récemment annoncé que « des mesures complémentaires » pourraient rapidement s’appliquer. En ville, cela pourrait engendrer un dispositif similaire à celui déjà appliqué récemment en Mayenne.

De futures restrictions possibles

deux piétons masqués en illustration de cette inquiétude à Marseille concernant la Covid 19

A ce jour, l’inquiétude grandit à Marseille face au nombre croissant d’infections au coronavirus.

Bientôt, un durcissement des précautions sanitaires dans la cité phocéenne pourrait s’imposer. Entre autres, l’interdiction des groupes de plus de dix personnes. Ainsi que les rassemblements festifs autorisés, qui deviendraient alors moins importants. Déjà, certains des bars de la ville ont dû fermer après 20 heures. Mais cette mesure pourrait se généraliser. Et une forme de couvre-feu, pour limiter les déplacements, pourrait s’appliquer. De plus, les sanctions suite à des contrôles des gestes barrières devraient se durcir dans les jours qui viennent. Enfin, pour tenter de réduire l’inquiétude à Marseille, Michèle Rubirola, la maire de la ville, aurait pris contact avec le professeur Raoult. Cela, afin de régir de façon la mieux adaptée à la hausse des infections.

Des craintes pour l’économie

A l’évidence, la perspective de prochaines restrictions plus sévères mobilise les restaurateurs et les cafetiers marseillais. Même si l’enjeu est d’apaiser l’inquiétude à Marseille. Car ces nouvelles règles entraîneraient forcément des retombées économiques négatives sur de nombreuses activités. Malgré tout, selon les derniers chiffres communiqués ce lundi par le préfet Christophe Mirmand, le taux d’incidence du virus devient alarmant. Ainsi, sur Marseille, il est aujourd’hui de 145 pour 100.000 habitants. Et de 110 pour 100.000 dans l’ensemble du département. En comparaison, sur le territoire, il ne s’élève qu’à une moyenne de 33 pour 100.000 Français. De fait, dans la cité phocéenne, le seuil d’alerte fixé à 50 nouveaux cas par jour a largement été dépassé.