Cropped La Construction Dimmeubles Intelligents Permettra De Fortes E Conomies De Nergie

Immeubles intelligents : pour diminuer l’impact énergétique

5535

Immeubles intelligents : un espoir pour l’avenir

De nos jours, en France, on estime que le secteur de la construction utilise 45 % de la consommation énergétique du pays. Or, cela entraîne forcément une empreinte carbone considérable. En développant plus d’immeubles dits « intelligents », ou smart buildings, cette consommation pourra être notablement réduite.

Une nouvelle approche en cours

Aujourd’hui, les immeubles intelligents professionnels, qui symbolisent des exemples réussis de consommation mieux maîtrisée, sont ceux dans lesquels on a réduit la surface. Ainsi, grâce à une conception optimisée, des superficies utiles peuvent désormais être diminuées. Cette économie varie entre 40 à 60 %. Tout en accueillant le même nombre de personnes. Dans le secteur des bureaux, ces solutions d’optimisation énergétique sont déjà appliquées. Elles ont montré qu’elles permettaient d’offrir un confort égal aux conceptions plus anciennes. Or, transposer ces améliorations au secteur résidentiel est maintenant tout à fait possible. De nombreux projets en cours sont en train de le démontrer. Ils représentent un réel espoir pour l’avenir. Notamment en matière d’économies d’énergie.

Une évoltion à prévoir

Réduire notre consommatin énergétique passera à l'avenir par le développement des immeubles intelligents.

Pour réduire notre impact énergétique, les immeubles intelligents sont un maillon essentiel.

Le développement des immeubles intelligents n‘implique pas que des solutions technologiques et numériques. En effet, cette avancée passe plus par un mélange harmonieux entre des espaces à usage privé et des espaces partagés. Les améliorations futures que l’on peut attendre de ce type d’aménagements sont très importantes. De plus, cette approche met aussi en jeu des paramètres clairement financiers. En effet, d’ici 3 à 5 ans, les parcs immobiliers qui auront ignoré l’évolution des immeubles intelligents s’exposeront à une baisse des prix de leurs biens. Potentiellement, elle pourrait atteindre entre 30 et 40 % de leur valeur. Donc, cet enjeu est bien réel. Par ailleurs, il est à court terme, et il dépasse le critère habituel de la localisation. Dès aujourd’hui, les constructeurs immobiliers doivent donc se diriger vers la conception d’immeubles intelligents. Celle-ci devra être basée sur une flexibilité accrue, avec une approche modulaire renforcée.

Une redéfinition des espaces privatifs

L’éclosion prochaine des immeubles intelligents va bientôt obliger à repenser la notion d’espaces privatifs. Sans pour autant remettre en cause le fait d’être propriétaire. Simplement, les notions de proximité et d’accès à certains services devront être progressivement modifiées. Cette évolution passera nécessairement par une plus grande modularité des espaces. Ainsi, les constructeurs devront réfléchir aux moyens de proposer des espaces privatifs, mais qui intègreront plus souvent l’usage d’espaces partagés.




Laisser un commentaire