Pour rendre hommage aux soignants, une grande fresque sera inaugurée à Montreuil.

Hommage aux soignants : une grande fresque de soutien à Montreuil

17578

Hommage aux soignants : une oeuvre pour défendre l’hôpital public

 

Afin de rendre hommage aux soignants, la commune de Montreuil inaugurera, le samedi 9 janvier à 11 heures, une grande fresque. Celle-ci mesure 20 mètres de haut sur 8 mètres de large. Cette peinture murale a été commandée à l’artiste peintre Dugudus. Désormais, elle ornera un immeuble de l’Office Public de l’Hôpital Montreuillois. Cité de l’espoir, au 104 rue du Capitaine-Dreyfus. Elle montrera que la ville soutient les efforts constants de ses soignants.

 

Protéger l’hôpital public

Pour rendre hommage à ses soignants, Montreuil va inaugurer une grande fresque en centre ville.

Pour rendre hommage à ses soignants, Montreuil va inaugurer une grande fresque en centre ville.

Volontairement placée en centre ville, cette grande fresque rend non seulement hommage aux soignants mais plaide aussi en faveur de la survie de l’hôpital public. D’ailleurs, elle proclame clairement « Sauvons l’hôpital public ! ». De fait, cette oeuvre illustre un mouvement lancé en septembre dernier. Soutenu par Patrice Bessac, maire de Montreuil. Ainsi, cette peinture est destinée à défendre les établissements hospitaliers de la commune. Son thème, qui montre une soignante en colère, levant le poing, témoigne du manque de moyens actuellement subi par les hôpitaux. Ce qui entraîne de nombreuses carences. Dues à la réduction des dépenses publiques. Un problème qui menace notamment le CHI André-Grégoire. Affligé d’une lourde dette de 98 millions d’euros. Alors que cet hôpital intercommunal est essentiel aux besoins de santé de neuf villes. Qui regroupent 400.000 habitants.

Un soutien massif

En octobre 2020, pour soutenir cet établissement, des maires de Seine-Saint-Denis, des sénateurs et des députés se sont mobilisés. Ainsi, leur action a permis de lancer une pétition. Qui avait alors réuni plus de 10.000 signatures. Afin d’obtenir l’annulation de la dette contractée. De plus, le quotidien Le Monde avait publié une tribune à ce sujet. Pour alerter l’opinion sur les difficultés des soins de santé en Seine-Saint-Denis. Enfin, en novembre 2020, alors que la France appliquait un deuxième confinement, un « Hôtel Day » s’est déroulé à Montreuil. Cette manifestation numérique a recueilli l’approbation de plus de 3.000 habitants. Qui ont témoigné leur soutien aux soignants, en mettant des banderoles à leurs fenêtres. Aujourd’hui, même si la crise sanitaire empêche pour l’instant les personnels soignants de se mobiliser, cette grande fresque doit servir à exprimer leurs multiples difficultés.

Le Bulletin des Communes vous suggère aussi l’article du Parisien