energies-renouvelables-europe

Inflation : Quelles sont les prédictions de la Banque de France pour 2023

27741

Hausse des prix en 2023. Explosion des prix des carburants et du pétrole, coût des énergies à leur apogée, augmentation des prix des produits alimentaires, une très grande baisse du pouvoir d’achat des foyers et inflation sur la plupart des secteurs et des marchés, la crise économique en Europe, notamment en France, n’a pas dit son dernier mot et continue pour la prochaine année. Se dirige-t-on vers un pic d’inflation sans précédent ? On vous en dit plus dans cet article !

La crise économique, un sujet toujours d’actualité en France !

Hausse des prix en 2023.

La crise économique, un sujet toujours d’actualité en France !

Selon les estimations des experts et des analystes du marché, les Français n’en auront pas fini avec la hausse des prix qui les a déjà malmenés durant toute l’année. La flambée des prix du pétrole et du gaz et la hausse des prix de l’alimentation vont encore continuer à nourrir l’inflation pour l’année à qui est sur le point de commencer.

Effectivement, c’est l’avis de la Banque de France qui a fait part de ses attentes par rapport à l’année 2023 dans ses projections rendues publiques le 17 décembre dernier. Selon ces constatations partagées, l’inflation s’élèverait à 7.3 % fin 2022 et se stabiliserait au même niveau durant tout le premier semestre de l’année 2023, pour revenir à une moyenne de 6 % sur le reste de l’année. Néanmoins, on attend un reflux à 4 % pour la fin de cette même année, avant un retour à une inflation un peu plus modérée aux alentours de 2 % vers la fin de 2024 et 2025.

Hausse des prix, sur quoi sont basées ces estimations ?

niveau d'inflationAfin de connaître l’état de l’économie du pays, ainsi que le niveau d’inflation ainsi et ses fluctuations pour les périodes à venir, la Banque de France s’est servi de l’indice des prix à la consommation harmonisée qui permet de mesurer l’inflation et d’établir la comparaison entre les différents pays européens.

Mais ce n’est pas tout, puisque cet indice accorde également une place assez importante aux prix des énergies et à l’indice des prix à la consommation dont se servent d’autres organismes, comme :

  • L’Institut national de la statistique et des études économiques ;
  • le Gouvernement français.

Pour ce qui est de l’indice PIB qui est le produit intérieur brut, un décroisement est attendu en passant de 2.6 % en 2022 à 0.3 % en 2023, ce qui prédit une nette baisse du régime de l’économie pour l’an prochain.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.