Un projet d'entrepôt géant pour Amazon provoque un très net refus en Alsace

Entrepôt géant pour Amazon : un très net refus alsacien

15446

Entrepôt géant pour Amazon : une menace pour l’environnement ?

 

Hier, au moment même où Jean Castex recevait quinze membres de la Convention Citoyenne pour le Climat, une action contre un entrepôt géant pour Amazon a eu lieu à Colmar. Or, elle concernait justement la protection de l’environnement.

 

Un mouvement de rejet

photo de colis pour un entrepôt géant pour Amazon provoque une vive contestation en Alsace, près de Colmar.

Un projet d’entrepôt géant pour Amazon provoque une vive contestation en Alsace, près de Colmar.

Ce 30 septembre, devant la préfecture du Haut-Rhin, des manifestants ont exprimé leur refus de la future construction d’un entrepôt géant pour Amazon. Précisément, à proximité d’Ensisheim. Pourtant, le maire de cette ville a déjà donné son accord. Ainsi, l’objectif de la manifestation d’hier était d’empêcher la validation par la préfecture du Haut-Rhin du permis de construire accordé à Amazon. Cela, après une réunion avec la Communauté de Communes du Centre Haut-Rhin.

Un projet très contesté

De fait, si cette construction démarrait, elle permettrait la construction d’un entrepôt géant pour Amazon. D’une superficie totale de 190.000 m2. Or, cet édifice prendrait place sur des terres aujourd’hui agricoles. Par conséquent, cultivables. Pour les opposants à ce projet, la taille d’un tel édifice entraînerait forcément des dommages pour l’environnement. Ainsi que des destructions massives d’emplois. Bien sûr, celles-ci seraient catastrophiques pour la ville d’Ensisheim, peuplée de 7.400 habitants. De plus, sur place, les élus n’ont toujours pas divulgué le nom de l’exploitant censé mener ce chantier. Précédemment, ce projet a déjà suscité de nombreux remous. Notamment, de la part de la ville de Mulhouse, qui s’y est opposé. Cela, par une motion émanant de son Conseil municipal. Parallèlement, un courrier adressé au préfet, demandant l’arrêt de ce projet , a été envoyé par une vingtaine de communes du département.

Un moratoire attendu

Il faut rappeler que parmi les mesures réclamées par la Convention Citoyenne pour le Climat figure un moratoire sur les entrepôts servant au e-commerce. De fait, cette demande a pour but de limiter les effets destructeurs déjà générés par le commerce en ligne. En effet, celui-ci menace directement les commerces physiques installés dans les centres-villes de nombreuses communes. Or, l’entrepôt géant pour Amazon renforcerait encore cette menace.