DERNIERES INFORMATIONS
Search
Pour dynamiser les petites communes, redevenues attractives avec la crise sanitaire, différents dispositifs gouvernementaux existent.

Dynamiser les petites communes : un courant qui devient concret

24980

Actuellement, loin de rebuter les habitants des métropoles, les petites villes les attirent de plus en plus. Cette tendance a déjà commencé à dynamiser les petites communes. Ainsi, elles profitent du fait qu’une partie de la population urbaine s’est lassée d’un rythme de vie trop stressant. Ce qui la pousse à rechercher une meilleure qualité de vie.

Un nouvel élan pour dynamiser les petites communes

Pour dynamiser les petites communes, redevenues attractives avec la crise sanitaire, différents dispositifs gouvernementaux existent.

Pour dynamiser les petites communes, redevenues attractives avec la crise sanitaire, différents dispositifs gouvernementaux sont favorables.

Depuis plusieurs mois, la tendance à s’éloigner des métropoles est en train de dynamiser les petites communes. Par conséquent, elles profitent de ce nouvel engouement. De ce fait, pour elles, réhabiliter leur habitat représente aujourd’hui un enjeu d’avenir. Créé en 2018, le programme « Opération de Revitalisation de Territoire » (ORT) était à l’origine destiné à freiner l’exode vers les grandes agglomérations. Ainsi, il a déjà permis de redonner de l’élan à certains centres-villes, dont l’accueil s’était parfois beaucoup dégradé. Sur le terrain, ce programme ORT a favorisé la relance ou la création d’activités commerciales et de services. Désormais, grâce au dispositif «  Action Cœur de ville », l’initiative « Petites villes de demain » veut également dynamiser les petites communes. D’autant plus que leur attractivité est nettement repartie à la hausse, car la crise sanitaire l’a beaucoup stimulée. Ce qui va dans le sens du récent Plan de relance initié par le Gouvernement.

Le dispositif Denormandie : des avantages fiscaux constructifs

En tant que mesure clé de la loi Elan, « l’Opération de Revitalisation de Territoire » vise à reconstituer un tissu urbain plus actif dans les petites communes. Cela, afin de leur permettre ensuite de se développer à long terme. Notamment, en renforçant leur attractivité commerciale en centre-ville. De façon à réhabiliter des activités essentielles qui se sont parfois affaiblies. D’ailleurs, cette ORT donne en plus naissance à de nouveaux projets. Sur place, cette dynamique se matérialise par une Convention qui valide l’engagement de l’État. En général, celle-ci est signée pour cinq ans. Ainsi, cette Convention a des effets juridiques concrets sur les territoires concernés. Principalement en matière d’urbanisme et d’aménagements commerciaux. De plus, elle permet aux communes éligibles de bénéficier du dispositif fiscal Denormandie, dont le but est de stimuler des rénovations dans l’habitat ancien. Par ailleurs, ce dispositif facilite aussi le réaménagement d’espaces publics.