Dépenser plus permettra une vraie relance économique du pays.

Dépenser plus : un équilibre majeur à retrouver d’urgence

14016

Dépenser plus : l’épargne des Français doit à nouveau circuler

 

Dernièrement, on sait que l’épargne accumulée par les ménages français a augmenté avec le confinement. Or, maintenant, il faut pousser les Français à dépenser plus. Car en septembre, Bercy a calculé que le bas de laine ainsi constitué devrait atteindre les 100 milliards d’euros. Or, l’utilisation de cette épargne doit être l’un des outils majeurs de notre relance économique.

 

La nécessité de consommer à nouveau

Selon l’Insee, l’épargne considérable constituée dernièrement par les ménages s’explique par une baisse de 35 % de leur consommation durant le confinement. Mais maintenant que les Français sont à nouveau libres de circuler, il faut qu’ils retournent dans les commerces. Pour dépenser plus. En fait, sur les 100 milliards d’euros mis de côté, selon Bercy, il faudrait que le pourcentage utilisé soit le plus élevé possible. Cela, pour faire à nouveau remonter le PIB de notre pays. Car seul un retour à un comportement plus dépensier permettra une véritable relance économique. A l’évidence, la baisse actuelle de nombreuses activités est entretenue par un affaiblissement de la consommation. Or, notre vitalité économique doit repartir le plus vite possible. Pour pouvoir affronter les défis de demain. C’est la condition sine qua non pour revenir à une situation plus saine. En tous cas, qui ressemblerait à celle d’avant le confinement.

Une reprise forcément progressive

un bocal rempli de pièces pour illustrer l'épargne des Français qui doivent dépenser plus

Dépenser plus en France est l’une des solutions pour redresser l’économie du pays.

En toute logique, s’attendre à un retour rapide d’une activité normale sur tout le territoire serait utopique. Car de nombreux licenciements sont malheureusement à prévoir. Ce qui fera forcément monter notre taux de chômage. Ainsi, cela pèsera sur les revenus des ménages. De fait, ce contexte difficile poussera sans doute certains foyers à garder leurs économies. Par conséquent, dépenser plus ne sera pas possible pour tout le monde. De plus, la façon de consommer va aussi changer. Et si certains secteurs vont en profiter, d’autres vont obligatoirement en souffrir. Par exemple, le secteur aérien. Actuellement, celui-ci est fortement impacté par de nouvelles contraintes logistiques et l’accès plus difficile à certains pays. Pour le tourisme hexagonal, le manque à gagner causé par l’absence des touristes internationaux se chiffrera sans doute par des milliards d’euros de pertes. Un argument supplémentaire pour encourager les Français à dépenser plus sur le terrritoire.

Une saison estivale porteuse d’espoir

Malgré des craintes justifiées, la saison estivale imminente pourrait inverser la tendance des ménages à épargner. En effet, grâce au tourisme domestique, les Français auront peut-être envie de profiter de leur liberté. En tous cas, partiellement retrouvée. Cela pourrait les encourager à puiser enfin dans leur épargne massive. Surtout si le Gouvernement consentait à modifier certaines règles fiscales. Par exemple, en baissant temporairement le taux de la TVA, sur certains produits. Ce qui serait une véritable première ! Bref, quels que soient les moyens mis en oeuvre pour encourager les Français à dépenser plus, l’exécutif devra faire preuve d’inventivité.




Laisser un commentaire