Cueillette de l’olive noire de Nyons : en décembre dans la Drôme

Cueillette de l’olive noire de Nyons : en décembre dans la Drôme

17139

Cueillette de l’olive noire de Nyons : un moment très attendu

 

Au mois de décembre, les oliviers de la Drôme provençale attendent la cueillette de l’olive noire de Nyons. Egalement appelée la Tanche. C’est en effet en fin d’année que ce fruit recherché, alors mûri à point, atteint sa pleine maturité. Ainsi, il est prêt à combler la gourmandise de tous les connaisseurs. Très nombreux en Provence.

 

Une Appellation d’Origine Contrôlée

La cueillette de l’olive noire de Nyons est un moment attendu, qui précède la production d'une huile savoureuse.

La cueillette de l’olive noire de Nyons est un moment attendu, qui précède la production d’une huile savoureuse.

Grâce à ses qualités gustatives exceptionnelles, en 1994, l’huile d’olive de Nyons a obtenu une Appellation d’Origine Contrôlée. Pour protéger et honorer son goût caractéristique de pomme verte et d’herbe fraîche. Ainsi que sa production volontairement réduite. Celle-ci étant obtenue par pression à froid. Pour conserver à cette huile noble sa saveur optimale. Actuellement, cette AOC concerne 35 communes de la Drôme. Preuve de cette excellence, l’oliveraie de Nyons a aussi reçu le label Site remarquable du goût. Il récompense le travail passionné et rigoureux des oléiculteurs locaux. Qui perpétuent une culture ancestrale, dans des vergers aujourd’hui centenaires. Cultivés parfois en terrasses. Une forme d’exploitation caractéristique de cette région. Notamment dans la commune de Villeperdrix.

La tapenade, une spécialité très recherchée

En raison de son prestige, la fameuse tapenade, élaborée à partir de l’olive noire de Nyons, a été surnommée le caviar provençal. En fait, il s’agit d’une purée d’olives, aromatisée avec des herbes et des câpres. Toujours délicieuse lorsqu’on la tartine pour la manger sur des toasts. Ou encore sur des croûtons de pain frottés d’ail. Par ailleurs, on peut aussi l’utiliser pour remplacer la moutarde. Très goûteuse, cette spécialité sert aussi de base à diverses anchoïades et à de nombreuses confitures d’olive. Dans la région, tous ces produits peuvent se déguster dans des bars à huiles. Entièrement dédiés à la célébration des plaisirs de l’olive. Sous toutes ses formes. Dont l’une des moments les plus importants est assurément la cueillette de l’olive noire de Nyons.