Julien Denormandie veut supprimer les zones blanches.

Couverture 4G : le déploiement du réseau s’accélère

2833

Couverture 4G : des avancées très positives

Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, est satisfait du déploiement de la 4G sur les territoires. Récemment, il a déclaré que ce grand chantier numérique était en bonne voie. En effet, il a enregistré une accélération notable. Cela fait suite à un nouvel accord, passé entre l’Etat et les quatre opérateurs télécoms, il y a un an. A cette occasion, le ministre a réaffirmé que : « Le numérique n’est pas un luxe, mais un droit. C’est pour cela que nous agissons avec détermination. »

La couverture 4G : un outil de cohésion nationale

L’objectif que poursuit ce vaste Programme est de permettre à 10.000 nouvelles communes de profiter de la couverture 4G d’ici 2020. Ainsi, la fracture numérique actuelle se réduira nettement. Parvenir à faire bénéficier la totalité de l’Hexagone du Très Haut Débit constitue un idéal ambitieux. Néanmoins, il est difficile à réaliser. Une fois qu’il sera atteint, ce réseau mobile fournira un outil majeur de cohésion sur tout le territoire national.

Une première en Saône-et-Loire

Les zones blanches, coupées du réseau mobile 4G, se résorbent progressivement en France.

La diminution des zones blanches est amorcée sur le territoire.

Le mois dernier, la Saône-et-Loire a accueilli une innovation technologique importante, sur les communes de La Grande-Verrière et de Saint-Léger-sous-Beuvray. En effet, la région a inauguré deux nouveaux pylônes d’un nouveau type. Ils ont pour particularité d’être capables de fonctionner avec tous les opérateurs mobiles existants. Ce genre de réalisation est destiné à réduire les zones blanches, encore trop importantes en France. Une étape nécessaire pour accélérer la couverture 4G du territoire. Cette inauguration illustre parfaitement l’accord historique signé, en janvier dernier, entre l’Etat et les quatre opérateurs qui déploient aujourd’hui l’Internet mobile. A savoir Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free. D’ici 2022, ces grandes entreprises se sont engagées à investir une somme de trois milliards d’euros pour accélérer leurs travaux. Cela, afin de mieux couvrir la demande globale en couverture téléphonique mobile du pays.

Des réalisations prometteuses pour la couverture 4G

En Bourgogne-Franche-Comté, ce grand chantier a prévu la construction de nouveaux pylônes multi-opérateurs dans 549 communes. Actuellement, elles se trouvent dans des zones blanches. Cette implantation va concerner pas moins de soixante-quatre sites dans la région. Cette avancée technologique concrète permettra à des communes, jadis pénalisées pour leur non-rentabilité, de ne plus se sentir isolées. La couverture 4G va remédier aux connexions absentes ou déficientes. A terme, la connexion de 6.500 communes reste à finaliser sur le territoire national.

  • Nous vous invitons également à lire notre article sur l’avancée de la couverture 4G pour les régions.
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article du Figaro, sur ce même sujet



Avatar photo

Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.