Contrôler l’éclairage public est un souci constant en Lozère

Contrôler l’éclairage public : en Lozère, on évite le gaspillage électrique

18007

Contrôler l’éclairage public : à Marvejols, Enedis s’engage

 

Pour toute commune soucieuse de ses dépenses, contrôler l’éclairage public est un question clé. En effet, dans de nombreuses villes, ce poste atteint souvent un tiers des dépenses fixes. Ainsi, à Marvejols, la maire a signé une convention avec Enedis. Afin d’optimiser son éclairage local.

 

Réduire toute consommation injustifiée

A Marvejols, en Lozère, Enedis s’engage avec cette commune pour mieux contrôler l'éclairage public.

A Marvejols, en Lozère, Enedis s’engage avec cette commune pour mieux contrôler l’éclairage public.

En Occitanie, grâce au soutien de son conseil régional, la région a pour ambition de devenir la première en Europe à bénéficier d’une énergie positive. De fait, grâce à des mesures adaptées, plus vertes et plus économes, cet objectif pourrait être atteint en 2050. Fidèle à cet objectif, à Marvejols, en Lozère, pour réduire toute consommation injustifiée, la maire Patricia Brémond a signé le 15 janvier un accord avec Enedis. Représentée sur place par Laurence Galabrun, directrice territoriale. Ainsi, cette convention permettra de mieux surveiller les 1.500 sources lumineuses réparties dans la ville. Cela, grâce à une gestion technique plus rigoureuse. Faite via une régie spéciale. Dédiée à l’électricité en basse tension. De fait, grâce à un dispositif approprié, baptisé « Mon éclairage public », Enedis pourra contrôler précisément la maintenance électrique dans toute la commune. Entre autres, en se servant des informations données par plus de 2.600 compteurs Linky, déjà installés.

Une détection rapide de toute anomalie

De fait, ces compteurs connectés, posés chez les particuliers comme dans les sociétés, détectent immédiatement toute anomalie. Ainsi, en cas de surconsommation, contrôler l’éclairage public devient beaucoup plus facile.
Au quotidien, analyser les informations données par les Linky, très précis, permet à Marvejols de connaître sa consommation réelle. Ensuite, la ville peut la comparer à la moyenne établie au cours des sept jours précédents. En cas de différence trop importante, le service de maintenance d’Enedis peut alors être très vite prévenu. Afin qu’il puisse trouver la cause de la variation détectée.

Une moyenne excellente

Pour l’instant, Enedis sait déjà que Marvejols connaît peu d’anomalies de consommation. En effet, en 2019, la ville n’a subi qu’une coupure globale d’une durée de 19 minutes. Cela, en moyenne par habitant. Alors que dans le département, cette moyenne atteint les 110 minutes. Par ailleurs, de futurs travaux d’enfouissements des réseaux, programmés cette année, devraient également permettre de mieux contrôler l’éclairage public de la commune. Notamment, à Palhers, Grèzes et Saint-Laurent-de-Muret. Enfin, pour permettre aux voitures électriques locales de se recharger plus vite, la puissance des bornes publiques en ville sera prochainement augmentée.