Contrats de développement : quatre communes yvelinoises vont en profiter

19649

Bientôt, dans les Yvelines, grâce à une décision favorable du Conseil départemental, des contrats de développement vont rapidement bénéficier à quatre communes. A savoir, Bois-d’Arcy, Virofaly, Maurepas et Saint-Cyr-l’Ecole.

Des aménagements urbains attendus

Bientôt, des contrats de développement vont profiter à quatre communes yvelinoises.

Bientôt, des contrats de développement vont profiter à quatre communes yvelinoises.

A la faveur des contrats de développement « Yvelines + », adoptés en décembre 2019, le département va pouvoir relancer des investissements qui étaient nécessaires à l’amélioration de ses divers équipements urbains. Ainsi, des aménagements d’espaces publics, très attendus, vont bientôt pouvoir s’effectuer dans quatre communes yvelinoises. Ces travaux bénéficieront aux intercommunalités locales, ainsi qu’à leurs syndicats. Au total, ce programme concernera une population qui regroupe plus de 15.000 habitants.

Une décision du Conseil départemental

Grâce à une enveloppe globale de 60 millions d’euros, spécifiquement consacrée à des rénovations d’équipements publics dans les Yvelines, des chantiers de modernisation se dérouleront jusqu’en 2022. Certains ayant déjà commencé dès 2020. Ainsi, le 19 octobre dernier, cette décision a été validée par le Conseil départemental. Dans un premier temps, cela a entraîné l’approbation de contrats de développement destinés à quatre communes.

Des modernisations ciblées

Par conséquent, suite à cette décision, la commune de Bois-d’Arcy recevra une subvention de 2 millions d’euros. Celle-ci servira à réaménager un centre de loisirs. Ainsi qu’à créer et à améliorer des lisières de forêts. A Maurepas-Elancourt, c’est le centre aquatique de la ville qui va profiter d’une rénovation importante. Pour cela, l’enveloppe destinée à cette modernisation s’élèvera à 2,72 millions d’euros. De son côté, la commune de Saint-Cyr-l’Ecole bénéficiera d’une participation départementale s’élevant à 2 millions d’euros. A ce titre, cette commune pourra effectuer l’aménagement d’un parc de loisirs et créer un nouveau groupe scolaire. La construction de cet établissement aura lieu à l’est de la ZAC Charles-Renard. Enfin, à Viroflay, une autre subvention de 2 millions d’euros servira à budgéter partiellement la reconstruction d’une piscine communale. Ainsi qu’à moderniser un gymnase devenu vétuste.