La commune d’Ungersheim récompensée par un jury spécialisé est désormais reconnue pour sa biodiversité exemplaire.

La commune d’Ungersheim récompensée : une biodiversité exemplaire

3186

En Alsace, dans le Haut-Rhin, la commune d’Ungersheim récompensée a été élue « Meilleure petite ville française pour la biodiversité ». Cela, en raison de ses pratiques agricoles vertueuses, bénéfiques pour son eau, et pour sa restauration réussie de l’Ecomusée d’Alsace.

Une distinction qui récompense une longue démarche écologique

"<yoastmark

Depuis peu, la modeste commune alsacienne d’Ungersheim récompensée, qui compte environ 2.300 habitants, peut s’enorgueillir du titre de « Meilleure petite ville française pour la biodiversité ». Ainsi, cette distinction vient couronner ses efforts en matière de transition écologique, qu’elle poursuit depuis de nombreuses années. En 2021, la thématique de ce concours qu’organise l’Office français de la Biodiversité portait sur « L’eau et la biodiversité ». Or, dans ce domaine, Ungersheim a mené deux actions exemplaires. Après délibérations, le jury qui présidait cette compétition a finalement honoré sa démarche. A savoir, une restauration très réussie d’une partie de l’Ecomusée d’Alsace, ainsi que de nombreuses initiatives pour protéger la qualité de l’eau dans ses pratiques agricoles.

Des améliorations favorables à la flore et à la faune

Sur place, l’Ecomusée d’Alsace se situe sur un terrain directement menacé par l’exploitation de mines de potasse. Grâce à une restauration minutieuse de son site, la commune d’Ungersheim a réussi à très bien le protéger. De plus, à cette occasion, ce chantier a aussi permis d’améliorer l’environnement de plusieurs cours d’eau. Ainsi, suite à ces efforts, Gilles Lecuir, l’organisateur du concours, a déclaré que cette restauration montrait qu’on pouvait « […] retrouver des milieux accueillants pour la petite faune et la flore. »

La commune d’Ungersheim récompensée a valeur d’exemple

Depuis plusieurs années, la commune d’Ungersheim fait aussi partie du programme « Villes et villages en transition ». Ce qui lui permet, encouragée par son maire Jean-Claude Mensch, de renforcer son autonomie énergétique et alimentaire. Ainsi, par son exemple, elle inspire de nombreuses autres collectivités qui viennent observer ce qu’elle met en place.



Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.