Les collectivités territoriales ont une situation financière plus saine que celle de l'Etat.

Collectivités territoriales : un bilan économique meilleur que celui de l’Etat

14111

Collectivités territoriales : elles pourront rebondir face à la crise sanitaire

 

D’après un récent rapport de la Cour des comptes, la situation financière des collectivités territoriales, enregistrée fin 2019, est plutôt bonne. Aujourd’hui, cela devrait leur permettre de mieux faire face que l’Etat aux conséquences de la crise sanitaire.

 

Le maintien d’une gestion rigoureuse

Ce 6 juillet, la Cour des comptes a publié un rapport positif sur la situation financière actuelle des collectivités territoriales. De fait, par rapport à celle de l’État français, leur bilan économique ressort comme meilleur. Ainsi, ce constat encourageant devrait leur permettre d’affronter l’avenir avec plus de sérénité. En résumé, en 2019, les collectivités territoriales, les communes et les départements ont réussi à améliorer leur situation financière. Cela, pour la troisième année consécutive. Notamment, grâce à une gestion bien contrôlée des dépenses générées par leur masse salariale.

Collectivités territoriales : des recettes fiscales en hausse

Dans le détail, l’année dernière, les collectivités territoriales ont engagé 186 milliards d’euros pour honorer leurs dépenses de fonctionnement. En parallèle, elles ont aussi investi 64 milliards. Enfin, leur épargne brute a globalement augmenté de 8,8 %. Dans leur analyse, les magistrats de la Cour des comptes ont notamment salué la progression des recettes fiscales encaissées par les collectivités. En effet, celles-ci ont dépassé les 3 %. En 2019, cela leur a permis d’accumuler un total de 150,7 milliards d’euros.

Des caractéristiques financières inégales

En fonction de la catégorie des collectivités territoriales analysées, le rapport de la Cour des comptes montre des différences importantes. Parmi toutes ces collectivités, la situation financière des communes et des intercommunalités ressort comme étant la meilleure. Néanmoins, dans le pays, les communes de taille réduite abordent la crise sanitaire dans des conditions plus précaires. De fait, déjà handicapées par des capacités de rebond moins importantes, elles pourraient subir des dommages financiers plus conséquents en 2020.

Les départements plus denses sont avantagés

Le bilan économique des communautés territoriales est meilleur que celui de l'Etat, d'après la Cour des comptes.

Le bilan économique des communautés territoriales est meilleur que celui de l’Etat, d’après la Cour des comptes.

Au niveau des départements, ces derniers révèlent aussi une situation plus confortable lorsqu’ils sont plus peuplés. Ainsi, quand ils comptent entre 500.000 et un million d’habitants, ils se retrouvent en meilleure posture. Toutefois, ils devront faire attention à bien contrôler leurs dépenses sociales. Sans cela, malgré leur forte population, ils risquent aussi de subir fortement les effets négatifs de la crise sanitaire. En tous cas, plus que d’autres communautés territoriales.

Un bilan à venir

Actuellement, les régions révèlent une hausse sensible de leurs charges de fonctionnement. Cela, comparativement aux autres collectivités. Ce qui peut s’expliquer par l’arrêt du dispositif de contractualisation, instauré en 2018 entre l’État et les collectivités. Or, ce dispositif servait précisément à limiter certaines dépenses. A la fin de l’année, la Cour des comptes publiera un premier bilan sur les conséquences de la crise du coronavirus, au sein de toutes les collectivités territoriales.