En proposant des bornes gratuites de recharges électriques, la startup Power Dot est en train de grandir en France

Bornes gratuites de recharges : une bonne opération pour les collectivités

16552

Bornes gratuites de recharges : un échange gagnant-gagnant

 

En installant des bornes gratuites de recharges sur le territoire public, la société Power Dot a l’intention de devenir un acteur fort du marché des voitures électriques. D’ailleurs, son offre innovante commence à intéresser de plus en plus de collectivités.

 

Densifier le réseau des bornes

En proposant des bornes gratuites de recharges électriques, la startup Power Dot est en train de gagner des parts de marchés en France.

En proposant des bornes gratuites de recharges électriques, la startup Power Dot est en train de gagner des parts de marchés en France.

Aujourd’hui, l’un des principaux freins au développement de la voiture électrique est le manque de bornes permettant de les recharger sur le territoire. En effet, avec un total de 29.000 points proposés, le réseau actuel demeure insuffisant. Cependant, offrir d’installer des bornes gratuites de recharges sur le territoire, grâce à une startup aux méthodes différentes, pourrait changer cette situation. De plus, les tarifs encore trop variables pour recharger une batterie peuvent dissuader d’utiliser régulièrement un véhicule électrique.

Des prix attractifs

De fait, ce paramètre aléatoire a de quoi refroidir les usagers potentiels. Par conséquent, l’offre de la startup portugaise Power Dot, moins chère, a de bons atouts pour satisfaire les 200.000 véhicules électriques en circulation. Elle pourrait même rendre possible l’objectif de l’exécutif. A savoir, un million de véhicules électriques en circulation d’ici la fin de l’année prochaine. En comptant les hybrides rechargeables. Mais pour y parvenir, il faudra d’abord proposer aux utilisateurs de moteurs thermiques un réseau de bornes électriques suffisamment dense.

Une offre attirante

Actuellement, le modèle économique courant pour déployer le réseau des bornes de recharges est souvent un financement par les mairies ou les collectivités. Ou encore, par des zones commerciales. Or, le budget nécessaire pour une seule borne, si elle est rapide, peut atteindre jusqu’à 50.000 euros. De fait, même avec les primes disponibles, cela représente un investissement conséquent. Mais que ce passerait-il si cette installation devenait gratuite ? C’est précisément avec cet argument que la société Power Dot a choisi de se positionner.

Bornes gratuites de recharges :des débuts prometteurs

Désormais, après avoir commencé à se développer chez elle, puis en Allemagne, en Pologne, en Espagne et au Luxembourg, Power Dot fait ses premiers pas en France. En proposant des bornes gratuites de recharges. En échange de l’utilisation du terrain utilisé. Une méthode pour le moins originale, très atypique dans ce domaine. Ainsi, pour pouvoir bénéficier de nouvelles bornes, une collectivité doit juste disposer d’une bonne fréquentation quotidienne. Cela, afin que Power Dot puisse se rémunérer sur la quantité des recharges effectuées. Et à condition que la commune intéressée lui cède son terrain. En échange, Power Dot fournit une installation sans frais. Et des tarifs de recharges inférieurs à ceux de la concurrence.

Différents modèles adaptables

Pour convaincre ses clients, la startup portugaise dispose de sept modèles différents de borne. De marque Efacec. Plus ou moins rapides et puissants. Allant d’une capacité de 7,4 kW à 150 kW. Par conséquent, Power Dot peut proposer des points de recharges adaptés aux besoins de tous les automobilistes. Notamment, en tenant compte du temps dont ils ont besoin pour recharger leur voiture. Pour donner un exemple de prix, avec une borne d’une puissance de 22 kW, une recharge pour 200 kilomètres coûte en moyenne entre 5 et 6 euros.

De grandes enseignes déjà séduites

Pour qu’une borne soit rentable, Power Dot considère qu’elle doit servir au moins huit fois par jour. Moyennant quoi, la société offre alors une concession de 10 ans. Grâce à laquelle la commune qui détient le terrain n’aura aucune maintenance à faire. Ni de gestion à assurer. A ce jour, l’offre innovante de cette startup, âgée de seulement deux ans, a déjà séduit les supermarchés Leclerc, Système U et Intermarché. Rien qu’avec la chaîne Leclerc, Power Dot mise sur un déploiement de 5.000 bornes en 2022. Et de 10.000 d’ici 2025. Par ailleurs, Uber, également convaincu, a aussi choisi Power Point pour constituer son réseau de points de recharges dans toute l’Ile-de-France. Ces premiers résultats prouvent que cette offre de bornes gratuites de recharges a déjà un réel succès.