DERNIERES INFORMATIONS
Search
vue de Besançon

Besançon et la biodiversité

4372

Besançon Capitale de la biodiversité 2018

La nouvelle Capitale française de la biodiversité 2018

Besançon vient de remporter le titre de Capitale française de la biodiversité 2018. Ce prix vient ainsi récompenser la ville pour ses actions en faveur du développement durable et de la biodiversité. Le jury a apprécié le savoir-faire de la commune en matière de préservation des espèces menacées et des écosystèmes fragiles.

Besançon et l’environnement

La préfecture du Doubs est le siège de la région Bourgogne-Franche-Comté. Elle a été proclamée première ville verte de France, grâce à la surface d’espaces verts : 204 m2 par habitant. Elle jouit d’une qualité de vie reconnue. La commune s’inscrit dans un site géographique naturel particulièrement remarquable. La commune et le Grand Besançon ont lancé en 2002 une démarche de développement durable. Ils ont réalisé un Agenda 21 et une Charte de l’environnement. On y trouve des programmes regroupant 150 actions ayant pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de préserver les ressources naturelles et de valoriser les ressources locales en agissant solidairement. Aujourd’hui, comme un aboutissement à son engagement, la commune  devient la capitale française de la biodiversité de l’édition 2018.

Besançon capitale de la biodiversité

C’est l’Agence Française pour la Biodiversité qui organise ce concours. Cette édition était dédiée à la conception et la gestion écologique des espaces de nature. L’AFB a choisi de récompenser Besançon pour va volonté de repenser la place des pollinisateurs sauvages ainsi que sa gestion des espèces exotiques envahissantes. Ce prix reconnait également le travail réalisé pour préserver des espèces menacées comme l’apron du Rhône ou le lynx. Il salue également le travail réalisé dans les 200 hectares de parcs et espaces verts de la ville. Les équipes municipales ont, en effet, réalisé des semis et plantations de végétaux favorisant  les insectes pollinisateurs. Ils ont également encadré des chantiers participatifs pour les groupes scolaires.

Besançon : un travail de longue haleine

Besançon vient de remporter le titre de Capitale française de la biodiversité 2018.

La ville de Besançon est  la meilleure grande ville 2010 du concours Capitale française de la Biodiversité. C’est dire si son engagement en faveur du développement durable est ancien. C’est tout un engagement politique qui a été mis en place sur le territoire. Les actions de la ville de Besançon s’appuient sur une base scientifique solide, des partenariats forts et un suivi régulier, essentiel à une conception et une gestion écologique adaptée à la dynamique du territoire. La commune s’est engagée dès 1999 dans une politique d’arrêt de l’usage des pesticides. Elle a mis en place un plan Climat-Energie Territorial avec un volet sol et biodiversité. Elle s’est également doté de sa propre Stratégie Climat-Energie. Son PLU est en cours de révision. Dans le cadre de son élaboration, les élus ont lancée une étude pour réaliser un inventaire de la faune, de la flore et des habitants de la trame verte et bleue.

 

 Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire



Avatar photo

Jean Jacques Alvo a découvert sa vocation pour le journalisme après un séjour formateur de deux ans aux États-Unis. Il débute sa carrière dans la presse écrite, où il acquiert une solide expérience. En 2001, il accède à une position de premier plan en prenant la direction de la rédaction du Bulletin des communes. Sous son impulsion, il redéfinit la ligne éditoriale du bulletin pour mieux répondre aux besoins des élus, ainsi qu'à ceux des cadres et agents des collectivités locales et territoriales. Il réalise des articles de fond et des interviews de terrain afin de remonter à l'échelon national les bonnes pratiques locales, pouvant apporter une aide précieuse à la prise de décision pour d'autres élus confrontés aux mêmes défis sur leur territoire.