Les avantages de l’impression 3D sont très intéressants pour les nouvelles entreprises

Avantages de l’impression 3D : du projet à la réalité en entreprise

16098

Avantages de l’impression 3D : des intérêts certains

 

Aujourd’hui, on sait dans les entreprises que les avantages de l’impression 3D sont multiples. Entre autres, elle permet une grande flexibilité. Et des coûts modérés. Ainsi, cette technologie donne accès à moindre frais à des prototypes réalistes. Voire des petites séries. Qui permettent de rendre concrets de nombreux projets. Avant de passer à l’ultime étape de l’industrialisation.

 

Rapide et modulable

Les avantages de l’impression 3D intéressent de nombreux secteurs industriels.

Les avantages de l’impression 3D intéressent de nombreux secteurs industriels.

L’un des secteurs les plus friands des avantages de l’impression 3D est celui de l’Internet des objets, l’IoT. En effet, ce type d’impression numérisée autorise notamment la réalisation rapide de petites pièces mécaniques. Par exemple, des boîtiers, des fixations, ou encore des connecteurs. Pour cela, trois méthodes principales sont utilisées. Choisies en fonction de la taille des pièces à réaliser. Pour les grands volumes, l’impression dite par frittage de plastique est privilégiée. Ensuite, pour les objets plus fragiles, ou très techniques, la stéréolithographie sert beaucoup. Enfin, il est aussi possible d’utiliser le procédé de l’impression par projections. Grâce à cet éventail, de simples prototypes peuvent devenir opérationnels en seulement quelques heures. Voire moins. Ce processus numérique permet également d’affiner la future réalisation d’un produit définitif. De plus, si le besoin s’en fait sentir, d’éventuelles modifications des pièces imprimées sont toujours possibles. Cela, grâce à des manipulations aisément modulables.

Une technologie très abordable

Financièrement, l’impression 3D est aussi une technologie parfaite pour les startups. Car les jeunes entreprises peuvent alors obtenir des premières réalisations peu coûteuses. Et ensuite livrer leurs premiers clients. Cela, sans avoir besoin de disposer d’importantes surfaces de stockage. Le tout, en investissant des sommes raisonnables. Ainsi, on peut trouver une imprimante professionnelle 3D pour environ 700 euros. Pour l’alimenter, une bobine plastique d’un kilo ne coûte que 20 euros. Ce qui permet après de produire de nombreuses petites pièces pour un coût modique. En comparaison, l’ancienne technique des moules industriels revenait souvent à des dizaines de milliers d’euros. Sans parler des nouveaux temps d’impression, qui ont nettement réduit. Ainsi, ils permettent souvent de sortir des pièces quasiment en temps réel. De plus, très fréquemment, sans la moindre intervention humaine.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.