L'assistance aux personnes sans-abri est une nécessité à Lille.

Assistance aux personnes sans-abri : une association lilloise engagée

14629

Assistance aux personnes sans-abri : pour une solidarité active

 

La crise sanitaire et sociale actuelle touche durement les personnes en situation précaire. En priorité, celles se trouvant sans domicile fixe. A Lille, pour porter assistance aux personnes sans-abri, les membres de l’association abej SOLIDARITE parcourent les rues. Afin d’aller à la rencontre des SDF qui en ont besoin.

 

La volonté « d’aller vers »

A Lille, dès sa création, l’association abej SOLIDARITE a basé son action sur le principe « d’aller vers ». Cela, afin de rencontrer tous ceux qui n‘ont plus l’énergie de s’adresser aux structures d’aide habituelles. Principalement, les SDF qui vivent dans les rues, à l’écart de la société. Un problème qui peut s’aggraver, car progressivement, ces personnes précaires risquent de devenir invisibles. Avec la crise du coronavirus, porter assistance aux personnes sans-abri est devenu encore plus nécessaire. Entre autres, parce que les dons se sont beaucoup raréfiés. Face à cette situation, les maraudes des équipes expérimentées d’abej SOLIDARITE s’efforcent d’apporter des solutions. Ainsi, cette initiative permet de rencontrer directement les sans-abri privés de solution d’hébergement.

Proposer un accompagnement

portrait d'un SDF pour illustrer l'aide à Lille en assistance aux personnes sans abri

A Lille, l’assistance aux personnes sans abri est l’action que mène l’association abej SOLIDARITE.

Les maraudes de l’association abej SOLIDARITE explorent les rues, les gares et le réseau des transports en commun. Leur but est de créer une relation de confiance avec les personnes à la rue, pour ensuite essayer de les accompagner. Afin d’éviter que leur situation ne s’aggrave. Entre autres, en leur distribuant des repas. Ou encore en leur proposant un suivi médical. Car ces personnes peuvent aussi être contaminées. L’assistance aux personnes sans-abri devient alors urgente. Par ailleurs, le Centre de la Réconciliation, créé par l’Eglise baptiste de Lille, héberge des mineurs étrangers non accompagnés. Son action est vitale, car ces mineurs ne sont pas pris en charge par les services de l’aide sociale à l’enfance.