L'année 2020 permet encore de profiter de ponts intéressants.

Année 2020 : des occasions intéressantes de partir en vacances

14053

Année 2020 : encore des ponts possibles

 

Durant l’année 2020, il suffisait de regarder attentivement un calendrier pour constater que beaucoup de jours fériés tombaient en dehors des week-ends. En plus, la bonne nouvelle, c’est que cela se produisait souvent un vendredi ou un lundi. Ainsi, pour les personnes prévoyantes, c’était une excellente opportunité d’allonger leurs périodes de repos. Mais finalement, le confinement a tout bouleversé.

 

Des calculs chamboulés

En s’y prenant bien, de façon rationnelle, en utilisant ses congés de l’année 2020 aux meilleurs moments, les plus habiles d’entre nous pouvaient profiter de 64 jours de vacances ! Avec juste 27 jours de RTT. Bien sûr, ce calcul ne pouvait pas prévoir le confinement. Mais en dehors de cette période inédite, les salariés observateurs, spécialistes des jours fériés, auraient pu profiter de nombreuses pauses étendues. En dehors des samedis et des dimanches. Cependant, en ce début de juillet, il reste encore des perspectives de congés plus longs, toujours bonnes à prendre. De fait, ces opportunités permettront de faire des pauses réussies. Ainsi, la fête nationale du 14 juillet tombera un mardi. Donc, ce sera un moment idéal pour prendre son lundi. Et profiter ainsi de quatre jours de repos d’affilée.

Deux opportunités restantes

ponton de bateau en illustration des destinations pour une année 2020                   , malgré le confinement, permet encore de profiter de ponts intéressants.

L’année 2020, malgré le confinement, permet encore de profiter de ponts intéressants.

En ce milieu d’année 2020, les travailleurs malins qui auront anticipé les deux jours fériés restants, pour optimiser leurs futurs congés, peuvent encore compter sur le mercredi 11 novembre et le vendredi 25 décembre. De quoi se permettre un Noël un peu plus décontracté. En revanche, l’Assomption tombera le samedi 15 août 2020. Ce qui ne permettra pas d’extension intéressante. De la même façon, la Toussaint aura la mauvaise idée d’avoir lieu le dimanche 1er novembre. Ce qui malheureusement n’autorisera aucun cumul attractif.

Pour bien recharger ses batteries

Bien sûr, en fonction des caractéristiques des métiers de chacun, profiter des deux ponts restants de l’année 2020 ne sera pas facile pour tout le monde. Mais en s’y prenant bien, bénéficier de ces jours supplémentaires, toujours bienvenus pour faire durer ses congés, restera possible pour beaucoup de travailleurs. Ensuite, cela leur permettra de revenir frais et dispos. En étant sans doute plus motivés que jamais.