L'amélioration du trafic routier à Bordeaux est aujourd'hui très sensible sur les boulevards, qui sont moins engorgés de près de 20 %.

Amélioration du trafic routier à Bordeaux : une réussite sur les boulevards

3421

Grâce à de meilleurs aménagements de ses boulevards, Bordeaux a réussi à apporter une amélioration à son trafic routier de façon évidente. Ainsi, la baisse obtenue par la ville est aujourd’hui de près de 20 %. Une véritable réussite pour l’adjoint au maire chargé de ce dossier, Didier Jeanjean.

De nouvelles améliorations envisagées

vue d'une rue qui symbolise une amélioration du trafic routier à Bordeaux

L’amélioration du trafic routier à Bordeaux est aujourd’hui très sensible sur les boulevards, qui sont moins engorgés de près de 20 %.

A Bordeaux, Didier Jeanjean, l’adjoint au maire chargé de la question des quartiers apaisés et de la nature en ville, se félicite des améliorations actuelles du trafic routier. Un résultat obtenu grâce à des choix efficaces. D’ailleurs, pour preuve, les riverains témoignent souvent de leur satisfaction à propos de cette évolution. Cela, même si les maires de Villenave-d’Ornon, de Bouscat, de Bègles et de Talence craignent que Bordeaux ne finisse par réaménager la route vers Toulouse de façon inappropriée. Notamment, en rendant l’accès de cet axe routier local plus difficile, alors qu’il joue un rôle majeur. Ce qui risquerait de reporter le trafic actuel sur les communes voisines.

En réalité, actuellement, Bordeaux envisage plusieurs possibilités, afin de faciliter son rayonnement. L’une d’entre elles serait de mettre la route de Toulouse en sens unique. Ainsi, cela pourrait rendre la circulation plus fluide dans la région. Entre autres, si le trafic routier se raréfiait à l’avenir. En tous les cas, la volonté de Bordeaux reste de faciliter la circulation des cyclistes et des bus. En accentuant les projets qui iront dans ce sens, entre 2025 et 2027.

L’amélioration du trafic routier à Bordeaux obtenu avec de longues concertations préalables

Sur place, alors que certains craignent des excès en matière de création de voies réservées aux vélos et aux bus, d’autres au contraire y sont très favorables. Ainsi, récemment, 2.000 riverains habitant à proximité du cours de la Somme ont demandé à la mairie plus de pistes cyclables. Et d’autres craignent même que les aménagements déjà réalisés ne soient finalement abandonnés. Pour apaiser ces craintes, Didier Jeanjean a tenu à rappeler que tous les projets jusqu’à présent mis en place font l’objet de longues concertations. Celles-ci étant en plus consolidées par des réunions publiques. Ainsi, pour le projet du cours de la Somme, six mois de débats ont été nécessaires. Cela, avec tous les usagers concernés. Ce qui était une véritable première pour obtenir une amélioration du trafic routier à Bordeaux.



Thierry Dulac

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.