Alimentation ultra-locale

0
1559
un immeuble de la Grande-Synthe avec au pied, un jardin
La commune de Grande-Synthe a lancé un appel à candidature aux maraîchers-bio.

Grande-Synthe veut de l’ultra-local

 

La commune de Grande-Synthe a lancé un appel à candidature aux maraîchers-bio. L’objectif est de proposer une alimentation durable et locale au sein même de la commune pour la population.


Grande-Synthe et son identité

La Grande-Synthe est une commune du département du Nord située en région Hauts-de-France. Elle abrite une partie du port de Dunkerque. La commune a du très tôt faire des choix industriels pour développer son avenir. Pays de maraîchers et d’agriculteurs, le territoire se tourne, au sortir de la guerre, vers la production industrielle d’acier et l’industrie sidérurgique. Mais la commune s’est appuyée sur ce potentiel industriel pour garder son identité. La Grande-Synthe est l’une des premières villes de France à avoir appliqué les principes de la gestion différentiée de ses espaces verts. L’objectif était déjà de restaurer sa biodiversité. En 2010, NatureParif a décerné à la Grande-Synthe le titre de Capitale française de la biodiversité. La commune a ainsi pu co-représenter la France au Japon lors de la Conférence mondiale sur la biodiversité de Nagoya.

Grande-Synthe et l’ultra local

Sensible au bien-être de sa population, la ville de Grande-Synthe s’engage dans une volonté de proposer une alimentation bio et locale à ses habitants. La municipalité vient de lancer un appel à candidature aux maraîchers bio. Elle souhaite développer une alimentation durable et locale afin d’approvisionner tous les habitants de la commune. Grande-Synthe veut donc proposer aux maraîchers bio de cultiver les terres de la ville. Elle mise sur l’ultra-local. Elle a fait l’acquisition de cinq nouveaux hectares de terre qui s’ajoutent ainsi aux 8,6 hectares déjà propriétés de la ville. Grande-Synthe envisage d’y installer des fermes urbaines multi-service.

Grande-Synthe protège sa biodiversité

des champs de légumes
Sensible au bien-être de sa population, la ville de Grande-Synthe s’engage dans une volonté de proposer une alimentation bio et locale à ses habitants.

La Grande-Synthe est très attentive à sa biodiversité. Elle dispose de plusieurs milieux importants pour la trame verte locale. Bien que fortement industrialisée, la commune se trouve sous un corridor de migration d’importance paneuropéenne. De nombreux oiseaux migrateurs traversent la ville. Grande-Synthe, devenue grand site industriel, a su profiter des entreprises locales et obtenir leur collaboration pour faire d’importantes études locales. Ainsi, avec ArcelorMittal-Dunkerque, la commune a été le lieu d’une étude pluridisciplinaire sur la biodiversité. Cette étude, dite « CUBA » ( les Corridors des Uns sont les Barrières des Autres » est basée sur l’intégrité écologique d’un territoire et la fonctionnalité du maillage des corridors. A côté de cela, la commune de Grande-Synthe souhaite également agir pour sa population. Dans le cadre de l’élaboration d’un futur éco-quartier, la municipalité s’est lancée dans la fabrication d’une écomaison préfigurant un écoquartier de 400 logements écologiques intégrant un souci de mixité sociale. Enfin, ce dernier projet en route depuis octobre 2018 : l’installation de fermes urbaines bio en centre-ville. Elles fourniront tout d’abord les cantines et par la suite, l’ensemble de la commune.

  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article