L'aide de la télémédecine est précieuse pour lutter contre le coronavirus.

Aide de la télémédecine : un soutien pratique bienvenu

10774

Aide de la télémédecine : un renfort technique très utile

Actuellement, depuis l’apparition du coronavirus, les consultations en ligne, permettant la télémédecine, enregistrent une nette hausse d’activité. Fournie par des sociétés comme Doctolib, MesDocteurs ou Médaviz, l’aide de la télémédecine évite de se déplacer. De plus, elle permet de ne pas rester confiné dans des salles d’attente, en présence d’éventuels malades.

Une très nette progression

Actuellement, les plateformes françaises de télémédecine permettent d’obtenir une consultation de santé via une caméra. Ainsi, cette pratique, enregistre une forte hausse d’activité. Or, avant l’apparition du Covid-19, ce moyen restait peu utilisé. Pourtant, sous certaines conditions, depuis un an et demi, ce procédé peut être remboursé par l’Assurance maladie. Aujourd’hui, d’après Stéphanie Hervier, fondatrice de Mediaviz, sa plateforme bénéficie d’une nette augmentation de consultations. Ainsi, cette hausse a environ été multipliée par 2,5. Même constat sur le site MesDocteurs, l’un des leaders de ce secteur médical. Sa Directrice générale, Marie-Laure Saillard, a observé une progression de l’ordre de 40 %. De son côté, Doctolib, site créé depuis environ un an, constate aussi un emballement des consultations par webcam. Pour encore doper cette tendance, cette plateforme vient d’annoncer qu’elle allait proposer aux médecins un accès gratuit à ses services. Cela, afin d’accentuer l’aide de la télémédecine.

De nombreux avantages

visuel d'un médecin sortant de l'écran pour une aide de la télémédecine

L’aide de la télémédecine est un outil supplémentaire appréciable dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Après enquête, l’ensemble des consultations demandées ne concerne pas que le coronavirus. En effet, de nombreux patients souhaitent surtout éviter un passage en salle d’attente. Cela représente pour eux un moyen de limiter les risques de contamination. Pour François Lescure, Président de l’association regroupant les plateformes concernées, l’aide de la télémédecine va contribuer à une meilleure prévention. A ce jour, ces prestations médicales sont fournies par une cinquantaine de sociétés, réparties sur le territoire. Pour les pouvoirs publics, le soutien fourni par la télémédecine face à l’épidémie actuelle contribue beaucoup à l’effort national de santé. Pour y parvenir, François Lescure a déclaré « Nous avons défini un protocole sur le coronavirus pour la prise en charge des patients. » Il ajoute « Il consiste à poser les bonnes questions et à les orienter. ». D’ailleurs, sur la plateforme qu’il dirige, MédecinDirect, tout est prêt pour rassurer les citoyens inquiets.

Un moyen d’apaisement

Actuellement, dès qu’une personne tousse ou ressent de la fièvre, il est normal qu’elle s’inquiète. Ainsi, pour atténuer les craintes, le « 15 » est aujourd’hui très sollicité. Par conséquent, les plateformes de télémédecine ont un rôle important à jouer. De fait, elles aident à éviter certaines hospitalisations inutiles. Globalement, elles contribuent aussi à atténuer certaines angoisses, parfois entretenues par les réseaux sociaux. Par conséquent, vu les circonstances actuelles, aisément anxiogènes, l’aide de la télémédecine se révèle précieuse. Même si certains praticiens critiquent sa fiabilité, en matière de détection des affections respiratoires. Malgré tout, elle a l’avantage de clarifier certaines prises en charge.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.