Aide aux commerçants fermés : une prime exceptionnelle de 1.000 euros

Aide aux commerçants fermés : une prime exceptionnelle de 1.000 euros

17591

Aide aux commerçants fermés : un soutien au paiement des loyers

 

Dans le cadre de son budget 2021, la région Ile-de-France a décidé d’accorder une nouvelle aide aux commerçants fermés. Cette mesure concernera 60.000 commerces franciliens. Actuellement soumis à une fermeture administrative. Cela, en raison du protocole sanitaire mis en place contre l’épidémie de Covid-19. Ainsi, ces commerces à l’arrêt bénéficieront d’une somme de 1.000 euros. Destinée à les aider à payer leur loyer.

 

Soulager le paiement des loyers

Les commerçants fermés en Ile-de-France à cause du protocole sanitaire vont recevoir une aide exceptionnelle pour payer leur loyer.

Les commerçants fermés en Ile-de-France à cause du protocole sanitaire vont recevoir une aide exceptionnelle pour payer leur loyer.

De fait, cette aide aux commerçants fermés est prévue pour le paiement des loyers des bars, cafés et restaurants franciliens. Ainsi que certains petits commerces et services de proximité à l’arrêt. De fait, ceux-ci recevront un montant forfaitaire exceptionnel de mille euros. Ainsi, cette somme les aidera à résorber en partie leurs grandes difficultés actuelles. Qui se sont encore aggravées durant le second confinement. En les privant brutalement d’une part importante de leur chiffre d’affaires habituel. Déjà réduit par les premières mesures sanitaires prises en mars et octobre derniers. En effet, aujourd’hui, de nombreux artisans et commerçants indépendants ne peuvent pas bénéficier du dispositif gouvernemental du chômage partiel. Car ils n’ont pas le statut de travailleurs salariés. Or, leurs loyers restent pour eux une charge mensuelle fixe importante. Celle-ci pouvant varier entre 6 et 12 % de leur chiffre d’affaires.

Une aide ciblée

Ce dispositif de secours concernera donc en priorité les commerces de détail, les artisans et certaines activités de soins. Comme les coiffeurs ou les instituts de beauté. Et bien sûr les entreprises travaillant dans le secteur de la restauration. Hormis celles spécialisées dans la restauration rapide. Car l’ensemble de ces commerces ont été contraints de fermer le 30 octobre dernier. Cette mesure d’aide aux commerçants fermés viendra compléter les divers dispositifs déjà mis en place par l’Etat dans la région Ile-de-France. Notamment, le Prêt Rebond à taux zéro, le Chèque Numérique et le Fonds de Solidarité. Cela, afin de soutenir les TPE et PME éprouvées par la crise sanitaire.

Un soutien prolongé

Par ailleurs, en 2021, la région Ile-de-France a également prévu de baisser les impôts des commerces affaiblis par la crise. Notamment, en supprimant leur taxe d’aménagement. De plus, la région va demander à l’Etat de prolonger le Fonds Résilience jusqu’au 30 juin prochain. Car les 100 millions d’euros initialement prévus, qui ont permis de sauver environ 10.000 emplois, seront sans doute totalement utilisés dès la fin de cette année. Ainsi, l’aide aux commerçants fermés devrait se prolonger.