la mairie de Villepreux

Villes & Territoires sans perturbateurs endocriniens

3335

Villepreux commune sans substances chimiques à risque

La commune de Villepreux confirme son engagement en faveur de la protection de la biodiversité. Elle vient de signer la charte «Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens».

Villepreux protège son environnement

Villepreux est une commune rurale du département des Yvelines à 12 kilomètres de Versailles. En 2016, elle s’est intégrée à la communauté d’agglomération de Saint Quentin en Yvelines. Villepreux est un territoire engagé en faveur du développement durable. Elle a mis en place plusieurs opérations telles qu’une trame lumineuse, un aide au covoiturage ou encore à l’éco-pâturage. La trame lumineuse consiste à éclairer pour consommer moins. C’est une gestion économe de l’éclairage public. L’extinction des lumières se fait entre 1h30 et 4h30 sauf sur les axes principaux où les luminaires restent allumés. La commune encourage également la pratique du covoiturage.Il apparait comme une solution économique lors de trajets occasionnels ou réguliers. Enfin Villepreux a fait 4 voix et une bataille pour la création d’un théâtre de verdure de 200 m2. Tonte écologique est une méthode d’entretien naturelle, économique et silencieuse des espaces verts.

Réseau environnement santé

La commune de Villepreux vient de signer la charte «Villes et Territoires sans perturbateurs endocriniens». C’est la première ville des Yvelines à s’engager contre les substances chimiques à risque. Cette charte est proposée par l’association Réseau Environnement Santé. Elle propose aux communes d’agir concrètement, par exemple, parmi les produits échangés sans perturbateurs endocriniens ou d’éliminer les pesticides pour la gestion des espaces verts. Il s’agit également de développer les cantines scolaires bio ou les écocrèches. L’objectif est de protéger la santé de la population et des générations à venir. On est comme ça, dans ce produit sur un post comme Humanosis et Animal pour Cancer, Fécondité et Allergies.

Villepreux territoire sans perturbateurs endocriniens

L’objectif est de protéger la santé de la population et des générations à venir de ces produits. 

Villepreux est la première ville des Yvelines sans perturbateurs endocriniens. Elle s’est engagée en ce sens à travers plusieurs actions fortes. Dès le début de l’année 2019, le bio s’est invité dans les cantines scolaires. Les plats sont cuisinés sur place sans utilisation de matériel avec des perturbateurs endocriniens. L’application «zéro phyto» a été mise en place pour conserver les espaces verts municipaux. Elle est également conseillée dans les espaces agricoles. Aujourd’hui, 22,15% des terres agricoles sont en agriculture biologique. Enfin Villepreux a lancé une démarche d’achat responsable de tous les contrats et achats publics.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur les risques des pesticides en matière de sécurité alimentaire
  • Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi cet article


Avatar photo

Jean Jacques Alvo, né le 16 mars 1968, est un diplômé renommé de l'Institut d'études politiques de Paris. C'est après un séjour formateur de 2 ans aux États-Unis qu'il choisit d'emprunter le chemin du journalisme. Il fait ses premières armes dans la presse écrite, avant d'occuper une position clé dans le monde du journalisme en 2001. À cette date, il prend les rênes de la rédaction du Bulletin des communes. Sous sa direction, il réoriente la ligne éditoriale du bulletin pour cibler davantage les élus et les citoyens des collectivités locales et territoriales.