Bientôt, le soutien financier gouvernemental s'étendra aux établissements qui rouvriront le 19 mai 2021.

Soutien financier gouvernemental : l’engagement de Bruno Le Maire

21175

Une récente déclaration de Bruno Le Maire sur un soutien financier gouvernemental devrait rassurer les restaurateurs. Ainsi que les professionnels du secteur culturel. En effet, ce soutien  s’appliquera après les réouvertures du 19 mai. Ainsi, le ministre de l’Economie s’est engagé à alimenter un fonds de solidarité. Celui-ci étant destiné aux établissements affaiblis. Cela, sans aucune limite concernant la baisse de leur chiffre d’affaires. Ce qui permettra à tous les établissements en difficulté de continuer à percevoir des indemnités.

Une mesure plus protectrice

Bientôt, le soutien financier gouvernemental s'étendra au établissements qui rouvriront le 19 mai 2021. En n'utilisant que leurs terrasses.

Bientôt, le soutien financier gouvernemental s’étendra au établissements qui rouvriront le 19 mai 2021. En n’utilisant que leurs terrasses.

Ce 3 mai, pour accompagner la remise en route partielle à la mi-mai des établissements fermés depuis plusieurs mois, Bruno Le Maire a tenu à les rassurer. En annonçant sur RTL qu’ils continueront à profiter d’un soutien financier gouvernemental. Cela, dès le mois de juin. Ainsi, cette mesure protectrice concernera les restaurateurs, les hôteliers, les cafetiers et l’ensemble des professionnels de l’événementiel et de la culture. En effet, tous auront accès à un fonds de solidarité spécifique. Y compris ceux dont le chiffre d’affaires baissera de moins de 50 %. En pratique, cet élargissement de l’éligibilité aux aides sera très utile aux restaurants qui ne travailleront qu’en rouvrant leurs terrasses. Par conséquent, avec une activité réduite. Par ailleurs, les aides déjà en place continueront de fonctionner durant le mois de mai.

Des indicateurs très positifs

Globalement, dans son interview, Bruno Le Maire a confié qu’il considérait que l’économie du pays repartait dans la bonne direction. En effet, il a constaté que « […] les entrepreneurs ont repris à bras-le-corps l’activité, et que certains secteurs industriels ont très bien repris. » Ce qui démontre que le Plan de relance du Gouvernement est en train de porter ses fruits. Notamment, grâce aux 30 milliards d’euros déjà utilisés. De plus, le ministre de l’Economie a observé que le soutien financier gouvernemental avait déjà permis « […] une progression du Produit Intérieur Brut de 0,4 % […] ». Ce qui positionne la France en première place « […] de tous les pays européens au premier trimestre ». Cela, devant l’Allemagne et l’Espagne, récemment freinées par leurs restrictions sanitaires.