mark zuckerberg-scandale-facebook

Scandale Facebook-Cambridge Analytica : une suite embarrassante

Scandale Facebook-Cambridge Analytica : une suite embarrassante

1644

Scandale Facebook-Cambridge Analytica : Mark Zuckerberg va devoir se justifier.

Le 11 avril prochain, Mark Zuckerberg va fournir des explications au Congrès américain sur le scandale qui associe Facebook à la société Cambridge Analytica, accusée par la presse d’avoir utilisé les données privées de 50 millions d’utilisateurs américains, inscrits sur le réseau social, à des fins de manipulations électorales.

mark zuckerberg-scandale-facebookCet événement sera sans doute très observé et commenté, car il devrait apporter des éléments décisifs sur l’une des affaires les plus embarrassantes que Facebook ait affrontées. Mis directement en cause par le New York Times et le Guardian au sujet d’énormes fuites de données liées à l’élection de Donald Trump, Facebook se retrouve dans l’une des situations les plus délicates depuis sa création. Les accusations de complaisance et de divulgation de données, normalement protégées, à l’insu d’un nombre considérable d’usagers de Facebook devront être démenties par Mark Zuckerberg. Les parlementaires américains, et le Congrès dans son ensemble, vont l’écouter très attentivement. Un moment qui s’annonce inconfortable et à haut risque pour le patron de Facebook.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.