La revente des cadeaux de Noël sur Internet devient une pratique courante.

Revente des cadeaux : la fin progressive d’un tabou

6840

Revente des cadeaux : à Noël, une tendance en hausse

Cette année, de plus en plus de Français n’ont pas hésité à revendre les cadeaux de Noël qui ne leur plaisaient pas. Cela, sur des sites bien connus (eBay, Rakuten, etc.). A l’évidence, ces plateformes spécialisées ont constaté que la revente des cadeaux progressait sensiblement en France. Même dès le soir du 24 décembre. 

Des reventes décomplexées

Une récente étude de marché, réalisée par Kantar Media, a révélé que 17 % des Français pensaient revendre leurs cadeaux de Noël s’ils étaient déçus. Parmi eux, 25 % pensent utiliser les sommes ainsi récoltées pour acheter un nouveau cadeau. Plus sages, 43 % des sondés ont déclaré qu’ils allaient économiser cet argent. Enfin, 23 % des personnes interrogées devraient réutiliser ces reventes pour financer l’ensemble de leurs fêtes de fin d’année. D’après ce sondage, seule la tranche des 16-34 ans déclare être encore gênée par le fait de revendre ses cadeaux sur Internet. D’ailleurs, 37 % de ces sondés préfèreront conserver leurs cadeaux.

Une banalisation

Malgré tout, en dépit de ces réticences, la revente des cadeaux de Noël se banalise. Pour preuve, ce 25 décembre, le site Rakuten révèle avoir enregistré « plus de 500.000 annonces ». Celles-ci ont même été déposées avant midi. Or l’année dernière, à la même heure, seulement 300.000 avaient été mises en ligne. En fait, en fin de journée, le million d’annonces a sans douté été atteint.

Des prix très attractifs

La revente des cadeaux de Noël est de moins en moins un tabou.

La revente des cadeaux de Noël est de moins en moins un tabou.

Aujourd’hui, non seulement les vendeurs se multiplient, mais de nombreux acheteurs guettent les très bonnes affaires. En effet, celles-ci peuvent faire profiter de baisses pouvant aller jusqu’à 80 % du prix neuf. Or, de plus en plus de Français espèrent ainsi profiter de prix cassés. Par exemple, pour l’achat emblématique d’un smartphone, la décote atteint en moyenne 200 euros. Donc, de très belles ristournes deviennent accessibles. De plus, l’attrait des prix bas est encore stimulé par une tendance croissante à l’économie circulaire. De fait, celle-ci pousse les Français à ne pas garder d’objets inutiles. Par conséquent, cela désacralise encore plus les cadeaux de Noël inappropriés. D’ailleurs, cette tendance est confirmée par eBay. Ce 25 décembre, à midi, le site avait déjà enregistré 130.000 nouvelles annonces. Contre 100.000 au même moment l’année dernière.

La principale cause de la revente des cadeaux est le doublon

L’un des cas de figure les plus répandus, qui pousse à revendre un cadeau sur le Web, est celui de l’objet reçu en double. Ainsi, cette situation très fréquente concerne chaque année énormément de livres, de CDs et de DVDs. Par conséquent, pour les internautes à l’affût, des disques et des livres très demandés se retrouvent ainsi sans difficulté sur de nombreux sites spécialisés. Une aubaine, dans cette période fêtes où chacun cherche à se faire plaisir.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.


Laisser un commentaire