Repas de solidarité : des initiatives spontanées en faveur des soignants

11258

Repas de solidarité : pour soutenir les personnels médicaux

Depuis maintenant une semaine, 260 restaurateurs renommés ont spontanément décidé de fournir des repas de solidarité aux personnels soignants. Cela à travers tout le pays. Ainsi, en Ile-de-France, parmi ces diverses initiatives, l’opération Les chefs avec les soignants a déjà permis de livrer des milliers de repas.

Un soutien psychologique et diététique

A l’origine, l’idée de soutenir par de bons repas les équipes soignantes engagées en Ile-de-France dans la lutte contre le Covid-19 a été lancée par le journaliste culinaire Stéphane Méjanès. Aujourd’hui, ce programme, baptisé Les chefs avec les soignants, a pour but d’apporter aux soignants de bons plats. A la fois sains et bien cuisinés. Un soutien à la fois psychologique et diététique. Pour éviter aux soignants de manger n’importe quoi lorsqu’ils font une pause. D’emblée, cette idée de repas de solidarité a reçu un écho favorable chez des chefs cuisiniers respectés. Notamment, auprès de Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée. Ensuite, l’entreprise Tiptoque, spécialiste des livraisons de plateaux-repas conçus par des chefs étoilés, a rejoint cette initiative.

Une entreprise solidaire

De cette manière, ces chefs cuisiniers ont voulu apporter leur aide aux services hospitaliers, actuellement surchargés. D’abord, ceux de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Séduits par l’idée, ces services ont accepté. Ils ont juste demandé que les livraisons n’aient lieu que le dimanche. De plus, ils ont précisé que les repas fournis devraient être faciles à manger. Et aussi, qu’ils n’entraînent aucune vaisselle !

Une contribution spontanée

Des repas de solidarité destinés aux soignants ont commencé à être livrés partout en France.

Des repas de solidarité destinés aux soignants ont commencé à être livrés partout en France.

Comme de nombreux restaurants franciliens sont actuellement bloqués par le confinement, d’autres établissements ont rapidement voulu participer à cet élan d’entraide. Y compris des restaurants haut de gamme. Ainsi, les personnels des hôpitaux Ambroise-Paré, à Boulogne-Billancourt, et Avicenne à Bobigny, ont commencé à recevoir d’excellents plateaux-repas. Ensuite, grâce au relais efficace apporté par les réseaux sociaux, ce mouvement de repas de solidarité a vite pris de l’ampleur. En ce moment, pour de nombreux cuisiniers, privés de l’hyperactivité propre à leur métier, ce coup de pouce culinaire fourni aux soignants est tout à fait normal. C’est juste leur contribution spontanée, ajoutée aux efforts actuels pour juguler l’épidémie.

Une entraide qui s’étend

Depuis la création de cette initiative d’aide aux personnels hospitaliers, aujourd’hui mobilisés contre l’épidémie, des cagnottes ont été lancées. Cela, pour que le grand public puisse contribuer à financer des achats de base. Mais cette fois, à l’échelon national. Pour créer une chaîne de solidarité complète. Désormais, cette aide en repas de solidarité peut être soutenue par des versements modestes, dans toute la France. On peut les faire de chez soi, tout en respectant le confinement. Déjà, avec parfois juste 5 euros par foyer, des sociétés engagées dans cette action d’entraide ont pu livrer des milliers de repas. Cela, grâce à des livraisons faites ensuite par des équipes bénévoles.