A partir du 15 juin, la réouverture totale des restaurants franciliens est à nouveau autorisée.

Réouverture totale : les restaurateurs en partie soulagés

13925

Réouverture totale : vers un retour à la normale

Lors de son allocution télévisée d’hier, Emmanuel Macron a enfin confirmé la réouverture totale des bars, cafés et restaurants. Cela, grâce à un déconfinement quasi complet, sur l’ensemble du territoire français. Sauf à Mayotte et en Guyane, où la diffusion du coronavirus est encore trop forte.

 

Une bouffée d’oxygène pour l’économie

Cette annonce d’une réouverture totale était vivement attendue par tous les restaurateurs et cafetiers d’Île-de-France. En effet, dès aujourd’hui, ils peuvent désormais utiliser totalement leurs établissements. Ainsi, à partir de ce lundi 15 juin, les bars, cafés et restaurants vont à nouveau pouvoir donner accès à leurs salles. Sans se limiter à leurs seules terrasses. Heureusement, l’exécutif a finalement permis une troisième phase de déconfinement plus rapide que prévu. Cela en raison d’un passage quasi complet en zone verte de notre territoire.

En effet, le contrôle de l’épidémie vient d’être jugé satisfaisant par les experts médicaux. Par conséquent, cette décision va de nouveau permettre à de nombreux établissements de travailler plus normalement. Surtout si le beau temps se maintient. Cependant, les mesures de distanciation physique seront maintenues. De fait, ce protocole préventif imposera de maintenir un mètre entre chaque table. Ce qui impactera malgré tout la rentabilité de ce secteur. Mais celui-ci va pouvoir reprendre des couleurs, après un arrêt brutal, imposé par une crise sanitaire sans précédent.

Un protocole sanitaire à ne pas oublier

Emmanuel Macron a annoncé la réouverture totale des restaurants en Ile-de-France, le 15 juin 2020.

Emmanuel Macron a annoncé la réouverture totale des restaurants en Ile-de-France, le 15 juin 2020.

Malgré cette réouverture totale très attendue, certaines précautions resteront vivement encouragées dans les établissements concernés. Notamment, le fait d’éviter les tablées trop nombreuses, où les clients ne devront pas s’agglutiner. De plus, le port d‘un masque restera obligatoire pour l’ensemble du personnel. Ainsi que pour les clients, quand ils se se déplaceront en salle. Enfin, dans les cafés et les bars, consommer debout à l’intérieur sera théoriquement déconseillé.

Des habitudes modifiées durablement ?

Reste maintenant à vérifier si de nouvelles pratiques, acquises pendant le confinement, vont durer. Notamment, celle de la vente à emporter, adoptée pour respecter des mesures d’hygiène renforcée. Est-ce que cette possibilité, dernièrement mise en place par les restaurateurs, va perdurer, à côté de la réouverture totale ? En effet, le confinement a habitué certains consommateurs à profiter de tarifs très attractifs, s’ils acceptaient de se déplacer. Cela, pour venir chercher leurs repas. De plus, avec l’attrait de portions souvent servies plus généreusement qu’en salle. Ainsi, la formule du Click & Collect a séduit de nombreux citadins. Alors, comment la troisième phase du déconfinement se déroulera-t-elle ? Verra-t-on la relation entre les consommateurs et les restaurateurs évoluer ? Seul l’avenir le dira.

Dans les semaines et mois à venir. Ainsi, dans la restauration, la vente à emporter pourrait aider à compenser la réduction des places disponibles. Ce qui pourrait maintenir un complément de revenus non négligeable.

 




Laisser un commentaire