DERNIERES INFORMATIONS
Search
Rentrée économique en France

Quelle rentrée économique en France?

28598

Rentrée économique en France. La France est un pays d’Europe composé de nombreuses régions différentes. L’économie française est largement dépendante du commerce international du pays et de ses secteurs agricole et industriel. La situation économique de la France était déjà fragile avant le début de la Première Guerre mondiale. Mais la guerre a encore affaibli l’économie, la rendant encore plus sensible aux chocs économiques causés par la guerre elle-même. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la France était dans un état terrible et avait besoin de réformes majeures pour redevenir économiquement stable. Depuis peu, une reprise économique apparaît en France, confirmée par plusieurs indicateurs positifs.

Le revenu annuel moyen d’un citoyen français au début des années 1900 était inférieur à ce qu’il est aujourd’hui. Cependant, de nombreux emplois bien rémunérés étaient disponibles à cette époque. De nombreuses familles riches ont investi de l’argent dans des entreprises, qui ont créé des emplois pour leurs employés. De plus, la France avait un système bancaire solide à cette époque ; cela a permis aux gens de gagner de l’argent supplémentaire en ouvrant leurs propres comptes bancaires et en percevant des intérêts sur leurs dépôts.

Devenir riche n’était pas difficile si vous aviez assez d’argent pour démarrer une entreprise ou investir dans une entreprise qui vous rapporterait un bon salaire à énergie positive pour la croissance verte. Ce dispositif reconnait les territoires engagés vers la transition énergétique.

Rentrée économique en France difficile, du déjà vu !

Rentrée économique en France

Quelles aides donne l’exécutif aux Français pour la rentrée !

Alors que la Première Guerre mondiale faisait rage en Europe, la France faisait face à sa propre crise économique. La guerre coûtait très cher; cela a forcé le gouvernement à imposer des impôts aux particuliers et aux entreprises pour financer l’effort de guerre. Cela a contribué à une économie déjà faible et a conduit à une pauvreté encore plus grande parmi les citoyens français.

À la fin de la Première Guerre mondiale, il y avait des pénuries massives dans toute l’Europe alors que les gouvernements tentaient de faire face aux pénuries en temps de guerre causées par une baisse de la production due à la diminution du pouvoir d’achat des consommateurs. Les Français pensaient pouvoir surmonter ces pénuries en augmentant la production et en augmentant les dépenses de consommation pendant les années de guerre, mais ils se trompaient. Alors que l’augmentation de la production entraînait une fois de plus une baisse du pouvoir d’achat des consommateurs, il y avait une augmentation des prix et une nouvelle diminution du revenu disponible pour tout le monde, à l’exception des quelques très riches encore capables d’acheter des biens à des prix inférieurs à ceux d’avant la guerre.

Confrontés à une baisse de revenus, de nombreuses personnes n’ont pas été en mesure de payer leurs dettes existantes ou d’acheter de la nourriture pour leur famille, car les prix ont encore augmenté pendant cette période de pénurie en temps de paix. Cela a poussé les banques à réduire le nombre de comptes qu’elles proposaient, car de plus en plus de personnes ne pouvaient plus s’offrir des services bancaires à ce stade de l’histoire…

Certains pays européens protègent mieux leurs citoyens !

Rentrée économique en FranceLa Grande Dépression a aggravé les choses pour la France lorsqu’elle a commencé quelque 65 ans plus tard – vers 2008-2009 – grâce à ce qui s’est passé dans d’autres pays européens au cours de cette période ainsi qu’à la propre Grande Dépression américaine quelque 80 ans auparavant (1929-1939).

Cependant, alors que de nombreux autres pays européens ont également traversé de graves difficultés économiques au cours de cette période – comme l’Allemagne – la situation de la France était en fait bien pire que ce qui s’y est passé car elle avait beaucoup moins de commerce international par rapport à d’autres pays européens comme la Grande-Bretagne ou l’Allemagne. commerce international (la France commerçait principalement avec les autres pays européens).

En tant que tel, alors qu’il y avait de graves difficultés dans toute l’Europe au cours de cette période, certains pays européens ont pu mieux protéger leurs citoyens contre la baisse des revenus grâce à un commerce international plus fort par rapport à un commerce international plus faible pour la France seule, ce qui les a conduits à de plus grandes difficultés lorsqu’ils ont diminué. le revenu a entraîné de plus grandes difficultés en raison d’un pouvoir d’achat moindre par rapport à d’autres pays qui avaient un commerce international comme eux (cela les conduirait à de plus grandes difficultés car ils auraient moins de revenus disponibles pour acheter des biens à ce stade).

Rentrée économique en France, les Français sont bien mieux lotis !

Rentrée économique en FranceAlors que la France a traversé de nombreuses périodes économiques difficiles au cours de son histoire, assez similaires aux expériences américaines, ses citoyens ont été bien mieux lotis compte tenu de la force du commerce mondial pour l’Europe dans son ensemble par rapport au commerce mondial pour l’Amérique seule tout au long de l’histoire (augmentant ainsi les difficultés mondiales lorsque la baisse des revenus diminue le pouvoir d’achat mondial).

Par conséquent, alors que l’Amérique a également connu des baisses de son économie similaires à celles qu’a connues la France tout au long de son histoire (comme la Grande Dépression), les Américains ont pu se protéger de la baisse de leurs revenus puisque nous sommes beaucoup plus impliqués dans le monde que nos homologues français. qui sont des acteurs plus faibles en matière de commerce mondial par rapport à nous dans l’ensemble puisque nous sommes beaucoup plus impliqués dans le monde qu’eux dans l’ensemble !



Avatar photo

Né le 16 mars 1968, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.