L’Essonne distribue des poules pour réduire les déchets

971

Afin de lutter pour la réduction des déchets, l’Essonne s’est engagée en faveur du développement durable en distribuant des poules.

L’Essonne, par l’intermédiaire du Siredom, Syndicat Intercommunal pour le Recyclage et l’Energie par les Déchets et Ordures Ménagères, a offert 200 poules de race gâtinaise aux foyers qui le souhaitaient. Le Siredom a pour priorité de répondre aux objectifs du Grenelle de l’environnement et s’engage donc au quotidien à réduire le volume des déchets et à les traiter. Les poules mangent, en effet chacune, jusqu’à 150 kg de déchets ménagers par an et produisent un œuf tous les deux jours ! Chaque famille d’Essonne le désirant a donc pu repartir avec deux poules dont ils auront la charge pendant 3 ans. Un poulailler accompagne également cette opération. Ce dispositif a connu un vif succès pour son lancement au mois de juin ; il s’inscrit dans les objectifs affichés du Siredom de gérer de manière optimale les déchets.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.