Planter des arbres : une nouvelle mesure pour les Municipales

0
8071

Planter des arbres : une autre volonté d’Anne Hidalgo

A l’approche des Municipales, Anne Hidalgo déborde de projets pour la Capitale. Après la suppression envisagée d’une large part des places de stationnement, elle a annoncé qu’elle souhaitait végétaliser Paris en y faisant planter des arbres. Cela, dans des proportions massives.

Une orientation très verte

Anne Hidalgo a confirmé qu’elle briguait un second mandat à la Mairie de Paris. Suite à cette annonce, elle a déclaré qu’elle envisageait plusieurs mesures favorables à l’environnement dans la Capitale. Ainsi, après sa volonté de rendre les rues parisiennes beaucoup plus ouvertes au vélo, elle prévoit dans son programme électoral de dynamiser la végétalisation. Pour cela, lors d’une récente interview avec le Journal du Dimanche, Anne Hidalgo a annoncé qu’elle souhaitait créer plusieurs « dizaines de rues végétales ». Celles-ci s’accompagneraient d’une centaine de nouvelles « mini-forêts urbaines ». Le tout assorti d’espaces entièrement pensés pour un usage piétonnier. Au total, ce programme 100 % écologique nécessiterait de faire planter des arbres. Très exactement 170.000, en six ans. Cela, dans tous les arrondissements.

Une forte tendance écologique

La maire de Paris présentera demain les grandes lignes de son programme pour les Municipales. Parmi ses projets, planter des arbres dans la Capitale.
La maire de Paris présentera demain les grandes lignes de son programme pour les Municipales. Parmi ses projets, planter des arbres dans la Capitale.

Pour promouvoir son programme électoral, Anne Hidalgo présentera demain les mesures qu’elle veut appliquer. A l’évidence, ces prochaines Municipales de mars auront pour elle une forte tendance verte. En effet, son « socle sera l’écologie ». A terme, si la maire de Paris parvenait à imposer ces mesures de « végétalisation massive », elles aboutiraient à la création d’un « grand parcours vert parisien ». Notamment, en faisant naître plusieurs « forêts urbaines ». Entre autres, derrière l’Opéra Bastille et près du parvis de l’Hôtel de Ville. Cette initiative, à tendance champêtre, pourrait aussi modifier les alentours de la Gare de Lyon et de la Tour Montparnasse.

Une inspiration japonaise

Ainsi, en prévoyant dans chaque arrondissement, un peu à la manière japonaise, des petits espaces de 200 mètres carrés, dotés d’arbres et de pelouse, l’aspect de la Capitale serait nettement modifié. Cette orientation plus douce pourrait se concrétiser par le fait de planter des arbres “à chaque fois qu’un enfant parisien naîtra […]”. Un parrainage des parents du nouveau-né pourrait alors avoir lieu.

Une volonté d’améliorer le bien-être urbain

A côté de ces diverses mesures vertes, Anne Hidalgo souhaite également « […] débitumer et végétaliser une bonne moitié des huit hectares des quais de Seine ». Ainsi, cela permettrait de créer de nouveaux parcs. Ils seraient propices aux promenades des Parisiens. Concernant les espaces du bois de Boulogne et du bois de Vincennes, Anne Hidalgo voudrait aussi y inclure « […] deux très grands potagers urbains ». Cela renforcerait encore l’orientation pro-environnemental de la maire de Paris. Une volonté clairement incluse dans sa future politique urbaine. En son temps, pour être élu, Jacques Chirac avait utilisé le slogan populaire « Mangez des pommes ». Celui d’Anne Hidalgo sera sans doute « Planter des arbres ».