La pénurie des secrétaires de mairie s'explique par un cumul de contraintes.

Pénurie des secrétaires de mairie : une fonction pas assez valorisée

7674

Pénurie des secrétaires de mairie : un travail encore sous-estimé

Aujourd’hui, de nombreuses communes doivent faire face à une pénurie de secrétaires de mairie. En effet, cette tâche, très prenante, est à la fois mal rémunérée et peu reconnue. De plus, elle comporte souvent des contraintes rebutantes, qui compliquent encore les recrutements.

Des solutions insuffisantes

Depuis plusieurs mois, pour résoudre cette pénurie des secrétaires de mairie, de nombreuse mesures ont été mises en place. Notamment, des formations spécifiques, souvent financées par les régions dans le besoin. Malgré ces efforts, beaucoup de collectivités peinent toujours à recruter. En effet, certains territoires n’offrent pas assez de commodités pour rejoindre aisément les centres-villes. De plus, les horaires à respecter pour remplir cette fonction dans les mairies sont généralement contraignants. Sur le terrain, ils peuvent commencer tôt et finir tard. Enfin, avec des salaires modestes, proposés aux alentours de 1.400 €, la motivation est difficile à entretenir. Ainsi, le manque des secrétaires de mairie constitue un problème récurrent.

Une aide pourtant essentielle

La pénurie des secrétaires de mairie pose un problème à de nombreuses communes.

La pénurie des secrétaires de mairie pose un problème à de nombreuses communes aujourd’hui.

Pourtant, la plupart des élus admettent que sans cette aide essentielle, leur fonction auprès de leurs administrés serait quasiment ingérable. En effet, les secrétaires de mairie contribuent énormément à l’entretien d’un dialogue social satisfaisant. Or, celui-ci est impératif à maintenir au coeur des communes. Très polyvalentes, ces employées doivent notamment prévoir et garantir les rendez-vous des maires. Tout en ayant des compétences juridiques. Ainsi, elles soulagent considérablement l’organisation des emplois du temps des élus. Enfin, pour ne rien arranger, certaines collectivités de petite taille ont parfois des besoins réduits. Par conséquent, les postes qu’elles proposent ne nécessitent que quelques heures de présence. Cette caractéristique peut alors contraindre des secrétaires de mairie à travailler dans plusieurs communes. De fait, ces emplois à temps partagé, avec des déplacements fréquents, compliquent encore les recrutements. Bien sûr, ce cumul de difficultés renforce la pénurie des secrétaires de mairie.

Des contraintes très fluctuantes

A l’inverse, dans des périodes plus chargées, comme celles auxquelles il faut faire face lors d’élections, ou de préparations de budgets, la charge de travail peut brutalement augmenter. Cela implique d’accepter d’avoir une forte disponibilité. L’ensemble de ces facteurs très contraignants, associé à un manque de reconnaissance du grand public, explique la pénurie des secrétaires de mairie, constatée actuellement.