notre-dame-des-landes-zad-expulsion

Notre-Dame-des-Landes : l’expulsion de la ZAD a commencé

406

Notre-Dame-des-Landes : début de l’opération d’évacuation.

Ce lundi 9 avril, à 3 heures du matin, d’importantes forces de police, évaluées à 2.500 hommes, ont commencé à expulser les Zadistes de leur site, sur lequel environ 300 personnes restaient installées de façon illégale.

notre-dame-des-landes-zad-expulsionLa préfecture a précisé : « Il s’agit d’une opération d’ordre public ». Les bâtiments habités n’ont pas encore été démantelés. Les Zadistes attendaient les forces de l’ordre, bien équipés, et ayant érigé des barricades, fermement décidés à résister. Ils se sont opposés à cette intervention, qui a commencé dans un climat tendu. Certains occupants de la Zone portaient des cagoules, et des barrages avaient été constitués, notamment à l’aide de tracteurs. Des sympathisants des Zadistes étaient présents, pour les aider à ne pas quitter les lieux. Parmi eux, certains étaient venus de Paris, de Bordeaux, et même de toute la France. Des gaz lacrymogènes ont été tirés par les gendarmes mobiles. Conformément à l’annonce qui a déjà été faite par le premier Ministre, le but de cette opération est de mettre fin à une situation d’occupation illégale de la Zone. Il est prévu que des relogements soient proposés aux personnes qui seront expulsées.



Journaliste pigiste depuis plus de 15 ans dans la presse écrite et 5 années sur internet et maintenant rédacteur en charge de la rubrique environnement au bulletin des communes.