DERNIERES INFORMATIONS
Search
La lutte contre les déserts médicaux est une priorité en Essonne.

Essor de la télémédecine : une initiative encouragée en Essonne

25122

Actuellement, l’essor de la télémédecine est encouragé en Essonne. Cela, grâce à des aides financières récemment votées par le département pour amplifier ce type de consultations sur son territoire. Ainsi, par la suite, une dizaine de nouveaux centres de télémédecine devrait bientôt renforcer le réseau essonnien existant.

De nombreuses demandes simultanées

La lutte contre les déserts médicaux est une priorité pour le département de l'Essonne, qui va renforcer son réseau de télémédecine.

La lutte contre les déserts médicaux est une priorité pour le département de l’Essonne, qui va renforcer son réseau de télémédecine.

En Essonne, plusieurs communes ont exprimé leur besoin de s’équiper en cabines de téléconsultations. Comme celles déjà en place à Evry-Courcouronnes et à Brétigny-sur-Orge. Sur le terrain, cette attente a encore été renforcée par des demandes émanant de plusieurs maisons de santé pluridisciplinaires locales. Celles-ci espérant aussi pouvoir s’équiper en matériels de télémédecine, fixes ou nomades. Après étude, l’assemblée départementale a donc décidé d’aller dans le même sens que les collectivités territoriales et les établissements publics de coopération intercommunale. En les soutenant financièrement, afin de leur permettre d’acquérir les équipements adéquats.

Un maillage médical plus homogène

Suite à cette décision, l’essor de la télémédecine va s’intensifier en Essonne, grâce à de nouvelles aides fournies par le département. Ainsi, son but sera d’acquérir rapidement des cabines de téléconsultation supplémentaires, ainsi que divers équipements mobiles. Ce qui devrait permettre de créer environ une dizaine de centres de télémédecine additionnels. De façon à rendre le maillage médical dans les intercommunalités plus homogène. Cela, grâce à cette alternative de soins à distance. Ainsi, en complément des aides déjà prévues par la région Ile-de-France, l’Essonne va ajouter ses propres subventions. Son budget maximum sera de 20.000 euros.

Réduire les déserts médicaux

Cet essor de la télémédecine en Essonne, favorable à son attractivité, viendra renforcer un réseau médical d’une vingtaine de maisons de santé déjà en place. Celles-ci ont d’ailleurs reçu en cinq ans un montant global de 4,5 millions d’euros, entre 2015 et 2020. Cela, de façon à ne pas laisser les déserts médicaux se développer, en facilitant l’accès aux soins des habitants. Par ailleurs, sur place, cette initiative viendra conforter les essais de télémédecine déjà menés dans des zones peu denses. Cela, dans le cadre du Plan Santé 2019-2023 déployé par ce département.