DERNIERES INFORMATIONS
Search
Le futur Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2022 va comporter de nombreux budgets en hausse.

Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale : de nombreux budgets en hausse

25234

Fin septembre, pour annoncer le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale de cette année, autrement appelé le PLFSS 2022, le Premier ministre a révélé plusieurs mesures fortes. Notamment, celle qui portera sur une prise en charge renforcée de la perte d’autonomie. Cette intervention de Jean Castex a permis de préciser que la mise en place du PLFSS 2022 s’effectuera en parallèle avec la mise en œuvre du Ségur de la Santé.

Des dépenses sélectives

Le futur Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2022 va comporter de nombreux budgets en hausse.

Le futur Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2022 va comporter de nombreux budgets en hausse.

Preuve de l’attention portée par l’exécutif aux dépenses de santé, l’indicateur de maîtrise des dépenses de santé, autrement appelé l’Objectif National de Dépenses d’Assurance Maladie (l’ONDAM), va progresser. Au total, de 3,8 %. Notamment, en raison du financement de 1,2 milliard supplémentaire attribué au secteur médicosocial. Par ailleurs, les conséquences de la crise sanitaire seront toujours à l’ordre du jour. Pour preuve, les huit ministres signataires de ce PLFSS ont tenu à préciser que ce projet était un « […] texte unique, dirigé vers la sortie de crise. ». Ce contexte particulier expliquant notamment pourquoi la politique familiale restera exceptionnellement absente de ce PLFSS.

Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale : les aides à domicile bientôt revalorisées

Directement lié à cette crise sanitaire, l’un des budgets du PLFSS 2022 atteindra près de 5 milliards d’euros, pour continuer de financer l’accès aux vaccins. Ce qui devrait permettre de maintenir la stratégie sanitaire du « Tester, Alerter, Protéger », défendue depuis des mois par le Gouvernement. Cette enveloppe spécifique explique en partie la hausse globale du PLFSS 2022. Celui-ci s’étant fixé pour objectif de « […] conforter notre système de santé en sortie de crise. » Comme l’a exposé dans le détail Jean Castex, à la fin de ce mois de septembre. En précisant notamment que les mesures nouvelles qu’il annonçait intégreraient aussi une revalorisation des métiers du secteur médicosocial. Entre autres, dans le secteur jusqu’alors négligé des aides à domicile.