Une Solution Numerique Pour Les Personnes Malvoyantes

La lecture pour les personnes malvoyantes : des solutions numériques

4251

La lecture pour les personnes malvoyantes : des progrès réels

La lecture pour les personnes malvoyantes ou aveugles reste une activité problématique. Cependant, des innovations numériques récentes, utilisant l’Intelligence Artificielle, permettent désormais de lire plus facilement. Elles remplacent avantageusement les anciens outils d’assistance, souvent encombrants et chers. Par ailleurs, plus simples à utiliser, ces nouveaux outils facilitent aussi beaucoup l’interaction avec l’environnement. 

Des solutions numériques efficaces existent pour les personnes malvoyantes.

Un bilan décevant 

Récemment, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de Louis Braille, ce 4 janvier, la Fédération des Aveugles de France a constaté que la lecture restait un geste difficile pour les personnes malvoyantes. En effet, deux siècles après la naissance de l’inventeur, seulement 8 % des livres édités utilisent son procédé. Les dernières inventions numériques, mises à la disposition des déficients visuels, pourraient beaucoup améliorer cette situation. La Fédération demande donc aux pouvoirs publics de mettre en place un service généralisé d’accès à la lecture, plus efficace. Celui-ci sera pensé et destiné à améliorer la vie des personnes malvoyantes. En effet, l’accès à l’écrit conditionne beaucoup l’apprentissage et l’éducation. A ce titre, il faut rappeler que 50 % des personnes aveugles sont aujourd’hui au chômage. 

Des progrès efficaces

Les personnes qui lisent en braille n’ont pas accès à assez de livres.

Lancées en 2017, deux applications se distinguent parmi les nouveaux outils proposés. Elles fonctionnent en utilisant l’audiodescription, un procédé qui a déjà fait ses preuves pour assister à des spectacles (pièces de théâtre, films). Basées sur un principe similaire, elles sont en fait complémentaires. Ici, la description sonore est destinée à un emploi pratique quotidien. Elle permet de reconnaître les éléments présents dans l’environnement de la personne déficiente visuelle. Tout d’abord, « Seeing Al » est un dispositif très efficace. Il a été développé par Microsoft. Il utilise la caméra placée dans les smartphones. Ses applications sont capables d’identifier et de décrire vocalement, en temps réel, les objets et les personnes que la caméra « voit ». « Aipoly » est une autre solution. Elle fonctionne sur le même principe de reconnaissance visuelle.

Une aide à la lecture

Pour la lecture, ces deux solutions numériques possèdent un outil de reconnaissance des caractères. Cette fonctionnalité permet de « lire » tout document imprimé. En plus, on peut aussi s’en servir au quotidien pour se diriger (lecture de panneaux, nom de rues, etc.). Grâce à ces applications, on peut également consulter un menu au restaurant, ou payer avec de l’argent liquide. L’avantage de « Seeing Al » est d’être aussi capable de déchiffrer les écritures manuscrites, en plus des textes dactylographiés. Enfin, ces solutions donnent accès aux tablettes numériques, pour lire des textes rédigés en braille.

  • Nous vous invitons à découvrir également l’initiative d’Orange de proposer ses factures en braille pour les non-voyants
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article du site Handicap.fr


Avatar photo

Jean Jacques Alvo a découvert sa vocation pour le journalisme après un séjour formateur de deux ans aux États-Unis. Il débute sa carrière dans la presse écrite, où il acquiert une solide expérience. En 2001, il accède à une position de premier plan en prenant la direction de la rédaction du Bulletin des communes. Sous son impulsion, il redéfinit la ligne éditoriale du bulletin pour mieux répondre aux besoins des élus, ainsi qu'à ceux des cadres et agents des collectivités locales et territoriales. Il réalise des articles de fond et des interviews de terrain afin de remonter à l'échelon national les bonnes pratiques locales, pouvant apporter une aide précieuse à la prise de décision pour d'autres élus confrontés aux mêmes défis sur leur territoire.