DERNIERES INFORMATIONS
Search
L’Alsace bétonne

L’Alsace bétonne encore et encore

22620

L’Alsace bétonne, en 12 ans elle a perdu 6 700 ha de terres agricoles au profit de l’urbanisation.

Les conséquences écologiques de la perte de terres agricoles en Alsace sont nombreuses. La perte de terres agricoles peut entraîner une perte de biodiversité, une diminution des habitats pour les espèces sauvages et une augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

Face à ce constat, le gouvernement a lancé début juillet son plan Biodiversité, dans lequel l’objectif « Zéro artificialisation nette » est en ligne de mire. L’Alsace n’échappe pas au diagnostic, selon les chiffres du réseau Cigal ,devenu Geo Grand Est avec la fusion des régions. 

L’Alsace a bétonné l’équivalent de Strasbourg !

Village d'Alsace

Village d’Alsace

Entre 2010 et 2022, dernier millésime disponible , plus de 7 300 ha de zones naturelles ou de champs ont été artificialisés dans notre région. « J’ai perdu 10 ha sur 60 à cause de la pression foncière , déplore la trentenaire, qui doit faucher de plus en plus loin de son exploitation. »

Le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires du Grand Est, en cours d’élaboration, ne fait pas l’impasse sur cet enjeu. Parmi ses 40 objectifs, le n° 29 prévoit de « réduire la consommation du foncier naturel et agricole » , mais sans chiffres, ni délais. Dans ce cas, en 2030, la consommation foncière devra avoir baissé de moitié par rapport à la tendance actuelle. Là aussi, les moyens pour y parvenir restent flous, si ce n’est de « consommer l’espace plus intelligemment » grâce à un « nouveau modèle de vie sur les territoires ».

L’Alsace bétonne pour continuer à se développer 

L’Alsace bétonne« L’objectif final, c’est de continuer à se développer». Les dents creuses, nouvel eldorado Alsace Nature pointe aussi du doigt les projets routiers, contournement de Châtenois et GCO en tête. À l’heure des choix, « il faut accepter de faire des mécontents » prévient le président de l’association.

Cependant, il reste possible d’associer les enjeux économiques et environnementaux sans toucher à l’écologie en mettant en place des politiques et des pratiques qui encouragent une utilisation durable des ressources naturelles et une gestion responsable des terres agricoles. Cela peut inclure des mesures telles que la promotion de l’agriculture durable, la protection des habitats naturels et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Oui, il est possible d’espérer un revirement de la politique régionale en Alsace en raison des enjeux environnementaux. Les autorités régionales peuvent mettre en place des politiques et des pratiques qui encouragent une utilisation durable des ressources naturelles et une gestion responsable des terres agricoles.



Avatar photo

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.