La Bretagne

La Bretagne en quête de renouveau, la Région veut redonner vie à tous ses centres-villes

4057

La Bretagne en quête de renouveau, poursuit ses efforts en faveur de ses communes. La Région Bretonne s’efforce, depuis 2017, d’amplifier les activités de ses centres-villes. La région fait de même pour sa vie rurale. L’année dernière, des succès ont déjà été obtenus dans ce domaine. Souvent, ils ont bénéficié du précédent appel à projets. Aujourd’hui, la région veut entreprendre de nouvelles actions identiques.

Face à la désertification grandissante de ses centres-villes, la Bretagne s’engage dans une quête de renouveau. Un appel à candidatures a été lancé, invitant les communes à proposer des projets pour revitaliser et redynamiser leurs espaces urbains.

La Bretagne en quête de renouveau face à une désertification de ses centres-villes.

La Bretagne en quête de renouveau

Ville de Dinan améliorer les aménagements urbains.

Comme d’autres régions françaises, la Bretagne est confrontée aujourd’hui à une désertification de ses centres-villes. En effet, certaines communes voit progressivement leurs activités sociales disparaître. Souvent, ce phénomène touche des endroits jadis plein de vie.

Pour rétablir un nouveau dynamisme social, la région bretonne veut instaurer de nouvelles rénovations. Pour rétablir une meilleure attractivité locale, elles seront soutenues par divers partenaires locaux.

Renaissance et soutiens des centres-villes bretons

Cet effort collaboratif, soutenu par divers partenaires, dont la Caisse des Dépôts et l’Établissement Public Foncier de Bretagne, vise à réintroduire la vibrance sociale et économique dans les zones touchées. Les actions entreprises chercheront à améliorer les aménagements urbains et les transports publics, adaptant les villes aux nouveaux modes de vie et aux besoins contemporains de leurs habitants.

La Bretagne en action pour revitaliser les centres de ses villes !

La région va lancer un nouvel appel à candidatures. Son but sera de dynamiser l’ensemble de ses communes. Elle ne négligera pas non plus les activités de ses bourgs. Pour cela, la Bretagne bénéficie du soutien de la Caisse des Dépôts et de l’Établissement Public Foncier de Bretagne.

Par ailleurs, l’État et la Région apportent aussi leur contribution à ce dispositif, de grande envergure. Celui-ci a pour but d’améliorer les aménagements urbains et les transports publics. Ainsi, les communes pourront mieux s’adapter aux nouveaux modes de vie de leurs habitants.

La Bretagne en quête de renouveau veut continuer sur la bonne voie

La Bretagne en quête de renouveau

Rue de Rennes en centre ville avec la politique territoriale déjà menée.

L’année dernière, le premier appel à candidatures a permis d’accompagner 60 projets d’aménagements. Au total, plus des 200 avaient été proposés. Les précédentes réalisations effectuées ont mobilisé un budget de 29 millions d’euros.

Fondé sur le même modèle, un second appel sera lancé très rapidement. Il sera voué à de nouvelles actions similaires. Ainsi, il relèvera de nouveaux défis.

La Région souhaite développer des partenariats positifs

Cet automne, l’appel à candidatures diffusé touchera toutes les communes bretonnes. Il permettra de les accompagner dans divers projets de réaménagements. Limitées à des zones géographiques précises, ces propositions seront soutenues à différents niveaux.

Elles seront étudiées en phase de conception comme de réalisation. En priorité, les projets retenus favoriseront le partenariat entre les secteurs publics et privés. Ils intègreront aussi l’avis des habitants concernés. Leur sélection dépendra de leur cohérence avec la politique territoriale déjà menée.

Une démarche collective pour un avenir dynamique

Cette initiative de renouveau, prévue pour cet automne, symbolise l’engagement collective pour une Bretagne plus dynamique et attractive. Les projets sélectionnés, axés sur la cohérence avec la politique territoriale existante et l’inclusion des avis des habitants, seront cruciaux pour façonner l’avenir des communes bretonnes. Le partenariat entre secteurs publics et privés sera au cœur de cette démarche, assurant une transformation qui respecte à la fois la tradition et les aspirations modernes de la région.



Avatar photo

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.