L'inquiétude dans la filière du méthane agricole est aujourd'hui très forte

Inquiétude dans la filière méthane : un secteur condamné ?

15129

Inquiétude dans la filière méthane : des agriculteurs en état d’alerte

 

Une récente annonce du ministère de la Transition écologique vient de provoquer une très forte inquiétude dans la filière du méthane. En effet, cette annonce concernait une prochaine modification des tarifs d’achat de ce gaz vert. Celui-ci étant produit au moyen de la méthanisation agricole.

 

De très fortes craintes

Une inquiétude dans la filière méthane agricole se fait fortement sentir aujourd'hui

Une inquiétude dans la filière méthane agricole se fait fortement sentir aujourd’hui

Depuis l’annonce d’une future baisse des tarifs du gaz vert, l’inquiétude dans la filière méthane est très forte. Notamment, parce que les agriculteurs concernés craignent maintenant que les projets menés jusqu’alors dans leur secteur s’arrêtent brutalement. Cela, au profit d’autres projets, en faveur des industriels. Aujourd’hui, cette crainte est particulièrement vive dans les exploitations de petite et moyenne taille. Ainsi, d’après le nouveau cahier des charges du ministère de la Transition écologique, les sites industriels pourraient commercialiser les déchets issus de la méthanisation : le digestat. Cela, en ignorant le cadre réglementaire initialement prévu. Notamment, pour sécuriser le plan d’épandage. De fait, les modifications annoncées n’ont bénéficié d’aucune concertation préalable. Donc, cela n’a permis aucun échange avec les organisations représentatives du secteur agricole concerné.

Une demande urgente d’annulation

Désormais, après avoir appris la baisse tarifaire prévue par le ministère de la Transition écologique, les représentants de la filière du méthane agricole réclament un arbitrage. Directement fait par le Premier ministre. Ainsi, Francis Claudepierre, Président de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France, souhaite faire annuler la baisse envisagée. Car pour lui, il s’agit d’un « non-sens ». Surtout, dans un contexte économique aussi difficile. De fait, accepter la décision du ministère de la Transition écologique mettrait trop d’agriculteurs en danger.