hologarde-surveillance-drones

« Hologarde » : un système de protection contre les drones

« Hologarde » : un système de protection contre les drones

2333

« Hologarde » : une surveillance efficace au-dessus des aéroports.

Depuis l’apparition des drones, destinés à un usage ludique ou professionnel, leur nombre augmente de façon préoccupante. Ils deviendront bientôt envahissants, ce qui constitue un danger réel au dessus des aéroports. En Europe, l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) a déjà comptabilisé 1.400 incidents dus à ces appareils.

hologarde-surveillance-dronesEn plus du risque croissant de collision que les drones font courir aux avions, les autorités veulent pouvoir les surveiller pour mieux sécuriser l’espace aérien, afin de réagir en cas d’utilisation, toujours possible, à des fins terroristes. La solution « Hologarde » permet de contrer efficacement l’action d’un drone qui serait malveillant, en étant capable d’en détecter la présence à une distance de 5 kilomètres. Si c’est nécessaire, elle peut aussi le neutraliser. Ce dispositif, développé conjointement par la Direction des Services de la Navigation Aérienne (DSNA), Aéroports de Paris (ADP) et le groupe Thales, est en effet capable d’analyser les échanges effectués entre un drone et son utilisateur, et d’apprécier la dangerosité d’une situation. Cette capacité s’appuie sur une technologie exclusive d’analyse radar holographique. Dans les prochains mois, « Hologarde » devrait encore améliorer son efficacité, son rayon d’action et sa réactivité. Actuellement, ce dispositif est en phase de test au-dessus de l’aéroport de Paris Roissy-Charles de Gaulle. Les premiers systèmes validés, jugés opérationnels, devraient être commercialisés dès la fin de cette année.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.