Fermeture de l'usine Buitoni

Fermeture de l’usine Buitoni de Caudry, un choc locale et au-delà

598

Fermeture de l’usine Buitoni. Le ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure, s’est exprimé sur le sujet, promettant de tout mettre en œuvre pour trouver un repreneur pour l’usine. Cet article revient sur les déclarations du ministre, les répercussions de cette fermeture pour les employés et la région, et les efforts déployés pour assurer l’avenir de l’usine.

Fermeture de l’usine Buitoni.

Cet événement local a provoqué une vive inquiétude parmi les employés et les habitants de la région. En effet, cette usine, qui appartient au groupe Nestlé, constitue un pilier économique pour la ville de Caudry et ses environs. Roland Lescure, ministre délégué à l’Industrie, a exprimé sa détermination à passer en mode action et à soutenir les efforts pour trouver un repreneur pour l’usine, affirmant qu’elle « survivra à Nestlé. »

Pour assurer la pérennité de l’usine et la sauvegarde des emplois

Fermeture de l'usine BuitoniLe ministre a annoncé la mise en place d’une cellule de crise et d’accompagnement pour les salariés concernés. Cette cellule a pour mission de les aider à trouver de nouvelles opportunités professionnelles et de les soutenir dans leurs démarches administratives. Par ailleurs, les autorités locales et régionales se mobilisent pour attirer des investisseurs potentiels et favoriser la reprise de l’usine par un nouvel acteur économique.

La recherche d’un repreneur pour l’usine Buitoni de Caudry s’inscrit dans une démarche plus globale de revitalisation du tissu industriel local. En effet, les acteurs publics et privés sont invités à collaborer étroitement pour identifier des projets porteurs d’avenir et adaptés aux compétences des salariés de l’usine. Des initiatives sont également lancées pour encourager l’innovation et la diversification des activités industrielles dans la région, afin de prévenir d’autres fermetures d’usines et de renforcer la résilience économique du territoire.

Fermeture de l’usine Buitoni. Trouver un repreneur et préserver les emplois

Face à cette annonce, le ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure, se montre déterminé à soutenir les efforts pour trouver un repreneur et préserver les emplois. Les autorités locales et régionales, en collaboration avec les acteurs économiques et les salariés, sont mobilisées pour assurer l’avenir de l’usine et contribuer au renouveau industriel de la région.

La situation de l’usine Buitoni de Caudry est un exemple emblématique des défis auxquels sont confrontées les zones industrielles en mutation, et témoigne de la nécessité d’une action concertée pour assurer leur pérennité.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.